les-cavaliers-du-Haut-Forez

les-cavaliers-du-Haut-Forez

5 rosiers à longue floraison

Encore un club des 5 !!!!

Alors que je publiais hier un article sur les fleurs au jardin alors que la neige est annoncée pour se soir (oui, oui se soir et on y sera surement encore en avril ....) floraisons du 11 novembre    Marie Claude nous demande 5 rosiers encore en fleurs .

Le tri a encore aujourd'hui été nécessaire mais c'est logique car j'ai maintenant dépassé les 60 variétés différentes.

En voici donc 5 avec a chaque fois un "type" de rosier différent.

 

Honneur aux producteurs locaux :

Sourire d'Orchidée  des pépinières croix

sourire d'rochidée 2.JPG

Il est plus ou moins rosé selon la saison mais là il est presque blanc. Les fleurs sont mi double et ressemblent pour moi à du pommier. L'arbuste est aussi large que haut et peut s'utiliser palissé. Ici, c'est un gros buisson que je ne taille pas et qui refleurit tant que je lui enlève ces fleurs fanées.  On le trouve assez facilement mais si vous passez sur le Pilat il serait dommage de vous priver d'une visite.

 

Voici maintenant un Portland : Compte de Chambord

compte de chambord.jpg

Lui n'est pas née de la dernière pluie puisqu'il a été obtenu en 1863. Il est tout le temps fleurit et bien parfumé. ces fleurs tiennent bien en vase et il est toujours couvert de boutons mais sans la moindre trace de maladie.  Son seul "défaut" c'est son port un peu raide.Il faut lui prévoir un voisin pour cacher son pied . Ici c'est the fairy qui assure le travail et Bonica est venu en renfort cet automne.

 

Un vrai grimpant : Eric Tabarly

J'aurai pu vous mettre Guirlande d'amour qui est lui aussi en fleurs mais en voici un rouge.

eric tabarly.jpg

Lui n'a pas beaucoup de fleurs mais on les remarque de loin. C'est l'équivalent de Pierre de Ronsard sauf que lui est légèrement parfumé. Il demande juste a ne pas être oublié en été lorsque vous arrosez. Je lui apporte comme les autres une fourche de fumier décomposé à l'automne et au printemps et en échange il fleurit tout le temps. Quelque roses à chaque fois mais très "pleines" et qui tiennent bien en vase et qui n'a jamais eu la moindre trace de maladie.

 

 

Un crême-abricoté presque ambré : Covent garden

covent garden montage.jpgIMG_1871.JPG

Il a pour voisines des bruyères et des carex avec qui il s’entend plutôt bien. Au printemps il est envahit par les ancolies et les pavots prennent le relais tout l'été. C'est une plantation de se printemps et j'en suis vraiment pas déçus. Il est bien solide car à peine quelques jours après sa plantation, il était couvert de neige (il était déjà en feuille car acheté en jardinerie) . Il est encore couvert de boutons et j'ai un bouquet sur la table depuis une bonne semaine. A adopter d'autant plus qu'on le trouve dans toutes les jardineries

 

 

Et pour finir celui que les incisives de ma jument grignote régulièrement : Ghislaine de Féligonde

gyslaine.jpg

 

Il est planté juste à côté de son boxe et chaque printemps : scrounch, un coup de "sécateur" et le voilà taillé. C'est le premier rosier que j'ai planté et il est issu de boutures. Lui aussi est un vieux monsieur née en 1916. Il est très facile à cultiver, supporte toutes les expositions, les pieds dans les cailloux et remonte tant qu'il ne neige pas. Pour moi sa particularité c'est que la couleur change en fonction de l'ouverture de la rose. Il s'ouvre saumont-abricot, passe au rose et fane presque blanc tout en étant parfumé.

 

Et voilà, je vous ai présenté 5 rosiers en fleurs mais se ne sont pas les seuls. Il y a encore un bonne dizaine en fleurs ou en boutons et il me reste plus qu'a espérer que la neige prévue pour se soir me le épargnera. J'ai encore envie de fleurs.  La saison "du blanc" peut bien attendre encore un peu.

 



14/11/2013
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 109 autres membres