les-cavaliers-du-Haut-Forez

les-cavaliers-du-Haut-Forez

Ballade automnale

"Promenons nous, dans les bois, pendant que l' loup n'y est pas "

Si effectivement il n'y a pas encore de loup dans le secteur, les chasseurs ne manquaient pas, tout comme les ramasseurs de champignons et promeneurs.

Etant toujours piétonne (plus d'un mois d'abstinence cavalière, ça commence à me manquer) et commençant a récupérer un dos compatible avec la marche à pied, j'ai profité de la superbe journée d'hier pour aller nourrir les juments a pied.

J'ai donc mis mon beau gilet orange et cracra sa cloche car on est pas à l'abri de la confusion avec un sanglier une fois qu'elle c'est roulée dans une jolie flaque. Puis, devant le nombre de chasseurs croisés, elle a fait une bonne partie de la balade en laisse.

 

La montagne est vraiment superbe en ce moment. Je suis à la limite avec les hêtraies donc les couleurs, d'ocre, de rouille, de bronze et d'or se mêlent au vermillon des merisiers et au vert des confères. C'est vraiment de toute beauté.

 

9.jpg 10.jpg

 

En partant de la maison à pied. C'est le prés des juments en hiver et presque la vue depuis la baie vitrée de l'étage

 

11.jpg

La vue depuis le col de Jonziecq juste au dessus de la maison (1170 m) avec la vue vers le Puy en Velay et les Monts du Velay

 

6.jpg 7.jpg8.jpg

 

 

On sort du chemin du GR et on tombe sur ça !!!!

Puis on rentre dans un bois de confères sans grand intérêt car les douglas ne sont pas encore passés au jaune et on arrive au prés des jujus avec cette vue là

 

1.jpg 13.jpg

 

14.jpg


2.jpg

 

Et puis il semble que je sois attendue. Les juments m'ont entendu et sont à l'entrée du prés. Nous sommes en fin d'après midi et l'heure du dinez approche.

 

12.jpg

Mmmmmmmmmmmmmm c'est boooooooooooooooon

 

Puis, alors que je fais une gratouille aux juments et que je vérifie que tout va bien, j'entends au loin un coup de sifflet caractéristique du chasseur appelant son chien. Moins d'une minute après, les jujus tournent toutes la tête, les oreilles pointées vers la forêt et c'est alors que je vois Monsieur Chevreuil qui traverse tranquillement le pré

 

10.jpg

 

Et puis pour celles et ceux qui se demandent à quoi ressemble un petit 4 mois , et bien voilà "lonlon gros bidon"

Le foetus fait la taille d'un lapin, la colonne est formée, les pils sont là, les oreilles dépliées et la fabrication des sabots est au programme de ce mois qui vient

11.jpg

Encore 7 mois de patience avant de voir le bout de ces naseaux

 

 

 

 





 



02/11/2015
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 111 autres membres