les-cavaliers-du-Haut-Forez

les-cavaliers-du-Haut-Forez

La plante du mois : Janvier l'hellébore

Nouvelle année, nouvelle rubrique.

Depuis un moment j'ai récupéré le livre "Herbes" de Roger Phillips et Nicky Foy

A tous les deux, ils ont publiés de nombreux livres (éditions la maison rustique) qui sont pour moi de véritables bibles et dont je consulte régulièrement les différents livres présents dans ma bibliothèque

 

A chaque ouverture de ce livre, je fais des découvertes. Il m'a donc inspiré cette nouvelle rubrique.

L'objectif ?

Présenter en détail une plante présente au jardin et particulièrement voyante au jardin.

En janvier, se sera l'hellébore

 

En double

 

montage helebore.jpg

 

 

Ou en simple

6.jpg 8.jpg

hellebore picotee 2.jpg hellebore picotee 4.jpg
hellebore picotee.jpg

 

La plante

Le genre réunit plusieurs espèces originaires de l'Europe centrale où elle pousse de façon spontanée dans les bois et fourrés en zone de montagne.

Les racines sont courtes et émettent directement les fleurs qui ne naissent pas des feuilles mais bien du collet. Elle fleurit au bout de deux ou trois ans, après le semis qui est facilement spontané. Elle craint toutefois d'être transplantée et il faut attendre 6 à 7 ans avant de la diviser. 

 

Le nom vernaculaire de l'hellborus niger fait référence aux racines de couleurs noire tandis que son nom vernaculaire réfère à sa floraison hivernale.

 

Médication, croyances populaires et magie

 

Selon Pline , qui contrairement à ce que j'avais écrit n'est pas née plusieurs siècles avant JC, mais en 23 Après JC et mort en 79 pas loin de Pompéi lors des éruptions du Vésuve (correction de mon super papa qui m'a envoyé un mail pour m'annoncer mon erreur)  on utilisait déjà la Rose de Noël comme purgatif pour traiter les "manies"

Il y a peux de temps que l'on prescrit la racine séchée et pulvérisées pour l'hystérie et le trouble nerveux. Mais la plante est avant tout un violent purgatif toxique à ne prendre que sur prescription médicale. La racine fraiche peut également causer de violentes irritations sur la peau.

 

Il semble également que la Rose de Noël ai été associée à la sorcellerie et à la magie. On arrachait les racines en proférant des incantations mystique avant de les agiter au dessus de la tête du bétail pour le protéger du mal.

 

 

Je sais pas vous, mais moi, l'hellébore, je la vois d'une autre façon depuis que j'ai lu l'article qui lui est consacré.

 



02/02/2016
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 111 autres membres