les-cavaliers-du-Haut-Forez

les-cavaliers-du-Haut-Forez

La plante du mois : Mars : les primula, veris, vulgaris et auricula

En mars, les prés prennent la couleur jaune, crème ou plus foncé. 

Le jardin fait de même, l'herbe jaunit

 

Grâce à qui ?

Les primevères et les coucous. On les trouve partout, dans les prés, les talus de l'autoroute, les jardinières du voisin mais aussi l'herbe du jardin où elle se ressème toute seule.

 

Le coucou ou Primula veris est une plante spontané en Europe et en Asie.

 

Il faut éviter de les prélever dans la nature car la population a été fortement décimée suite à la cueillette excessive et l'utilisation d'herbicides. Il est préférable de prélever des graines et les cultiver dans l'herbe ou dans les massifs. L'exposition idéale est la mi ombre en lieu frais voir humide.

 

primula_veris.jpg

 

Le coucou peut être employé en cuisine et pour ces propriétés médicinales. Ces feuilles se consomment crues ou cuites comme légume. Les fleurs peuvent servir a décorer les salades, faire des tisanes rafraichissantes ou après fermentation du vin de coucou.

L'infusion de coucou est recommandée pour les maux de tête, vertiges, spasmes nerveux de l'estomac, insomnie ou constipation. L'infusion se fait avec 30 g de fleurs fraîches ou séchées dans 1 litre d'eau bouillante; laisser infuser 15 mn, filtrer. En boire 3 tasses par jour après le repas.

Une lotion ou pommade de coucou favorise la disparition des boutons, des rides et problèmes de peaux.

 

 

 

 

La Primula vulgaris ou primevère acaule est elle plus présente dans les jardins où à leur proximité car elle s'en échappe facilement. Depuis quelques années, il en existe des cultivars colorés, doubles qui eux, sont presque stériles. Elle aime les sols ordinaires et les expositions assez ombragées. Le pied des arbustes ou la compagnie de bulbes est idéale. La primevère s'affiche au printemps puis ce fait discrète et laisse la place à ces compagnes de plantation sans demander les moindres soins.

 

38.jpg

 

Les miens me viennent en majorité du jardin de mes parents où elles sont présentent en très grands nombre. J'ai complété avec des bleues ou doubles pour changer des blanches, jaune ou roses pâle

 

7.jpg 39.jpg


Comme le coucou, la primevère acaule a la propriété d'être astringente et antispasmodique. 

Dans l'antiquité, on la prescrivait contre les rhumatismes, la paralysie et la goutte. 

De nos jours, on préconise l'infusion de racines pour les migraines ainsi que ces propriétés sédatives. En Amérique, on recommande une teinture en cas d'anxiété ou d'insomnie et jadis, on en faisait une pommade pour les plaies.

 

 

Il y a aussi au jardin de la primula auricula que j'ai acheté l'année dernière. Elle commence juste à fleurir et est plantée en pot en compagnie de carex, pierris et cornouiller à bois jaune.

 

primula.jpg

 

La Primula denticulata est aussi plantée dans les massifs mais, si les boutons sont bien là, elle n'a pas encore commencé à fleurir. Patience patience ...

 

 

 



28/03/2016
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 111 autres membres