les-cavaliers-du-Haut-Forez

les-cavaliers-du-Haut-Forez

Sous les pruniers, un "fouzitou" horticole

Je sais pas vous, mais en été, je mange de la salade "fouzitou".

Concombre, salade verte, avocat, tomates, fromage, oeuf, crevettes .....  de la vinaigrette, un grand saladier et voilà un repas.

 

Le massif des pruniers c'est la même chose mais version horticole. C'est le premier massif planté à notre arrivée et en partie avec des végétaux déménagés. Les pruniers étaient déjà là et avaient pour mission de protéger les végétaux plantés à leurs pieds et servir de support aux grimpants. Fougères, buis, lonicera nitida, pierris,  hydrangéas, rosiers, digitales, campanules, hostas, mais aussi alchemilles, marguerites, coeurs de marie, salicaires, asters, pivoines, bulbes printaniers, spirées ...  Dans le rôle de la vinaigrette : les géraniums vivaces qui s'étalent et lient les différents éléments du massif. Bref il y a vraiment de tout et c'est planté bien serré donc je ne désherbe quasiment pas. Par contre, en fouillant on trouve en plus des pruniers, des fraises des bois et du cassis qui a déménagé là lors des travaux de façade de la grange. Le massif a alors été protégé par de la clôture et s'en ai parfaitement sortit (merci les branches de prunier dans la cabine du manitou)

 

cassis.jpg charpente jardin.jpg

 

C'est le premier massif que l'on voit, sur la gauche, juste après avoir passé le portail. La bordure est l'ancien IPN métallique qui servait de "poutre porteuse" de la grange avant qu'on fasse les travaux.

 

20.jpg

 

19.jpg

 

4.jpg

 

Il se termine par le gros pot bleu et le portique vers le potager , visible lui;  depuis la terrasse

 

22.jpg


23.jpg

 

Dans ces pots, sont plantés les végétaux issus du sauvetage réalisé au printemps dans le massif du pignon juste en face lorsque Ma-Fi avait fait son carnage et complété de plantes saisonnières.

 

Mais plutôt que de rester en plans large, voici un peux de détail car les acteurs sont nombreux.

Voici ceux qui sont actuellement en fleurs

 

La spirée Antony Waterer est énorme, elle vient de mon premier jardin à quelques km de Blois et mesure prêt de 2 m de large. Elle est accompagnée de rosiers (dont Amber Queen et un rosier rose très double sans nom eux aussi issus de mon premier jardin) de géraniums, d'asters mais aussi du feuillage panaché du pierris


  1.jpg


Amber Queen est planté juste au pied du premier prunier

 

amber queen.jpg

 

Cuisse de Nymphe émue est juste à côté. Il est tellement gros qu'il a presque des airs de petits grimpants. Il se marie d'ailleurs joliment à un grimpant assez peu conné : La Fraicheur

 

Cuisse de Nymphe émue, plus rose que Cuisse de Nymphe, elle aussi au jardin

 

montage cuisse de nymphe émue.jpg

 

La Fraicheur est un rosier Turbat des années 1920. C'est un grimpant aux airs de "The fairy" qui dégringole du prunier qui lui sert de support. Les fleurs éclosent assez soutenu, en petits  groupes et fanent presque blanc. Un vrai petit bijou qui atteint progressivement le sol et se marie aux géraniums ou au feuillage du pierris planté en plusieurs exemplaires

 

la fraicheur 1.jpg la fraicheur 2.jpg

 

13.jpg

 

J'aime pas, j'adore

 

montage la fraicheur.jpg

 

Paul Himalayan Musk est également dans le prunier mais la grêle tombée il y a quelques jours a détruit les quelques fleurs qu'il portait (c'est une bouture de deux ans)

 

Le dernier Prunier (celui en face de la terrasse), juste à côté du portique est escaladée par deux grimpants. Welchenblau que l'on ne présente plus et Iceberg en grimpant

 

15.jpg 16.jpg 8.jpg

Provin panaché et Honorine de Brabant sont également plantés mais fanés. Ce sont donc les hydrangeas qui prennent la parole avec leurs débuts de floraisons.

Anabelle, serrata,  mais aussi plusieurs paniculata dont sylver dollar, tardiva ou little lime qui prend une teinte rosé bien plus pâle que Vanille-Fraise lui aussi au jardin.

Un hydrangea macrophylla est présent au jardin mais comme il fleurit sur le bois de l'année au printemps, je profite rarement de ces fleurs car il n'aime pas la neige de printemps.

 

montage hydrangea.jpg

 

Et puis, pour compléter il y a entre autre de nombreux géraniums hyper rustiques et au développement généreux

 

montage geranium.jpg

 

Des marguerites qui étaient là avant moi

 

5.jpg 9.jpg

 

Ou des digitales issues du premier SOL de 2014  qui se ressèment sans mon intervention

 

digitales claires.jpg

 

A venir ?

Les asters plantées en quantité mais sans le moindre noms, des persicaires, de la véronique ..... et de prunes

 

6.jpg

 

La grêle de la fin de la semaine dernière en as fait tomber pas mal mais je devrait pouvoir faire quelques kilos de confitures et les chiennes ramassent les fruits tombées.

Elles profitent aussi du lieu, à l'ombre l'après midi pour y faire la sieste

 

10.jpg

 

Je vous souhaite une bonne journée et m'apprête à grimper à l'étage rejoindre Pastille la chachounette de la maison

 

24.jpg WP_20160801_030.jpg

 

Un camion est venu me livrer les plaques de plâtre et je profite donc de la fraîcheur de l'étage pour monter les cloisons.

 

 

 

 



04/08/2016
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 111 autres membres