les-cavaliers-du-Haut-Forez

les-cavaliers-du-Haut-Forez

Milles excuses

Milles excuses.

Une éternité que je n'ai pas mis le clavier ici ....

En fait, je manque de temps

 

Mon souci : les journées ne font que 24 heures.

En semaine; j'en passe 12 loin de la maison, 7 ou 8 avec Morphée, une chaque matin a tenter de remettre mes neurones en fonctionnement et une avec les juments.

Suite au départ d'une collègue dans l'été me voilà catapultée prof de chimie ....

Mes connaissances état proche du néant et les élèves passant le bac, ça me demande énormément de travail de préparation...

 

Et les weekend ? Je cherche a faire se que j'ai pas le temps de faire la semaine et jusqu'à se qu'il neige je montais Bohême pour reprendre la compet (validation par le véto pour elle, et la médecine du sport pour moi)

 

J'ai pas vue les mois de septembre et d'octobre passer et en novembre, alors que des vacances reposantes et au soleil étaient prévu il est tombé ceci

 

 

 

64 cm de neige bien lourde et chargée d'eau.

 

Adieu vacances au soleil avec Bohême et les chiennes.

Beaucoup de casse, tant au pré qu'à la maison.

 

 

  

 

Tout est couché, cassé, explosé ...

Je touche à rien tant que la neige est là et je décide de m'occuper en priorité du pré où sont les juments

 

 

  

 

 

 

Première étape : reconstituer des clôtures en coupant les arbres tombés sur les fils et rapatrier Bohême et Bloudie qui étaient dans un pré en bord de rivière et dont les aulnes ont été ravagés.

 

J'ai ensuite passé la semaine la tronçonneuse à la main afin de tenter de couper ce qui était accesseble depuis le sol

Deux amis sont venus me donner un sacré coup de main en grimpant dans les arbres tronçonneuse à la main et brulant les branches au fur et à mesure.

 

 

  

 

 

Semaine de vacance particulièrement chargée donc.

Je suis presque contente de retourner à l'école tellement je suis cuite .....

 

Les weeek end suivant ont été tout aussi occupés.

Rapatrier le foin (une vrai galère cette année)

 

 

Installer des goutières à l'abri des Bruneles avec l'aide bienveillante des juments

 

 

 

 

Couper le bois en buches pour permettre le stockage et le séchage

 

Passage du broyeur dans les ronces et finir de couper les arbres cassés non accessibles aux juments donc sans danger.

 

J'ai aussi tenté de reconstituer un jardin et fait pas mal de ménage.

Le cotinus cogigria sur la façade et le liquidambar ont été  emputés de la moitié de leurs branches. Le V opulus et le lonicera tatarica sont en surcis et ont du être coupés au pied. Les chaenomeles, lilas, pruniers et sapins ont perdu une bonne parti de leurs branches et les vivaces en fleurs sont toutes écroulées au sol.

Dommage car jusqu'en octobre, le jardin était encore plein de couleurs

 

 

 

  

 

 

 

  

 

 

 

 

 

Et depuis ?

 Il fait de nouveau une dizaine de degrés et le jardin reprend de la couleur

 

  

 

 

 

Passez une bonne journée (sous la pluie ici)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



02/12/2018
4 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 125 autres membres