les-cavaliers-du-Haut-Forez

les-cavaliers-du-Haut-Forez

Le planté de piquets

Pour le skieur, l'important c'est "le planté de bâââââton "

 

Pour le propriétaire de chevaux avec des chevaux dans ce prés c'est le piquet qu'il est important de savoir planter.

Aux Brunelles, mes clôtures ont 10 ans.

Les piquets bois provenaient d'un agriculteur et leur durée de vie arrive à la fin. Les piquets en fer à béton ne sont plus vraiment compatibles avec la vue défaillante de Longlette (cataracte dans les deux yeux avec une vision d'environ 25% .....).

Lonlon se repère aux clôtures pour se déplacer quand elle n'a pas son "labrador-Bloudie" devant elle. Il lui faut donc des clôtures bien visibles.

L'année dernière j'avais commandé des planches en douglas à un voisin charpentier mais je n'avas pas pu les installer.

 

Après avoir fait les soldes sur le net, les piquets sont arrivés un peux après noël. 150 piquets en bois de pins classés classe 4 en 2 m et diamètre 12.

Ma semaine de vacances (sous la neige) a donc été consacré à la révision du lanté de piquet au féminun.

 

Le sol étant en gore, il est bien perméable mais impossible d'y planter le moindre piquet directement. J'utilise donc un tourne-vis géant appelé tarrière. Je fais ainsi un pré trou de diamètre inférieur au piquet (sinon ça tient pas), puis j'utilise un escabeau et une masse pour taper le piquet

 

On plante ainsi un premier piquet, puis on place un cordeau.

Avec sa planche, on trace l'espacement entre les différents piquets et on prends son courage à deux mains et on tape, on tourne, on tape, on tourne, on tape .....

 

 On se maudit car on a les lombaires en W et les mains ..... euh, c'est plus des mains

 

Mais on obtient ce résultat

 

Puis, après avoir fait une première clôture, j'ai commencé une seconde

 

 

Puis une troisième

 

Avant

 

Accompagnée d'une haie "commestible" .

 

Et quand je n'étais pas perchée sur mon escabeau à taper sur mes piquets, j'étais assise sur une boule de foin

 

 

Une fourche ou une tronçonneuse dans les mains pour cause de processionaires dans les pins autour du ratelier

 

 

Voir à la maison à me percer les mains aidé par mon apprentie bourelière

 

 

 

 

Et bien devinez quoi ?

J'ai pas vu ma semaine de vacances paser.

Par contre, vu le froid polaire annoncé pour ce weekend je vais m'abstenir de continuer mon planté de piquets et remettre en route mon crématorium a processionaires.

 

Restez au chaud, le négatif à deux chiffres est prévu et déjà ce matin "ça caille pô tchô" comme on dit ici

 

Hélène

 



23/02/2018
12 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 124 autres membres