les-cavaliers-du-Haut-Forez

les-cavaliers-du-Haut-Forez

Nocturne à la Bâtie d'Urfé

L'année dernière, j'avais passé une soirée mémorable au château de la bâtie d'urfé pour les nuits aux musés.

Cet évènement étant reconduit cette année, c'est avec impatience que j'y suis retournée.

 

La château de la Bâtie d'Urfé est à quelques kilomètres de Montbrison, dans la plaine du Forez.

Les origines du château remontent aux environs de l'an 1 000 et les parties actuellement visible sont été construites autour de 1 500 et sont très inspirés par la renaissance italienne. En effet, Claude d'Urfé (1501-1558) qui est son principal constructeur est un intime de François 1er et occupe le poste d'embassadeur en Italie avant d'être chargé de l'éducation des enfants d'Henry II. Petit fils de Claude, Honoré d'Urfé publie en 1628 "Astré" roman amoureux de plus de 5 000 pages se déroulant dans la plaine du Forez. Astré est concidéré comme l'un des premier "roman classique" encore étudié en cursus litéraire.

 

Le château est en forme de U ouvert sur une grande coure. Sur la gauche, le logement d'une centaine de soldats et les granges, étables, écuries. Sur la droite une galerie très inspiré de https://fr.wikipedia.org/wiki/Filippo_Brunelleschi sur deux étages avec à l'étage une bibliothèque accessible par une grande pente douce. Le centre de la coure est occupé par un grand bâtiment à pluisuers étages et couvert d'un "toit à la française" . Au rez de Chaussé, la chapelle (dont le plafond d'origine est à New-York) et la grotte qui est un chef d'oeuvre puisque c'est la SEULE GROTTE DE ROCAILLE DU 16° ENCORE CONCERVEE EN FRANCE.

 

Pour cette soirée, nous avion rendez vous sous le gros marronier à 20h pour une visite en nocturne accompagné de musique de la Nouvelle Orléans. 

 

 

 

Vu le monde l'année dernière, avant qu'il ne fasse complètement nuit, j'ai profité que les musiciens soient dans le jardin et faire quelques images

 

 

 

 

5 minutes plus tard ...

 

 

 

 

Vue depuis les jardins

 

La fontaine renaissance

 

Les intérieurs avec au rez de chaussé du bâtiment principal : la chapelle

 

 

 

permettant de déboucher dans la grotte faite de coquillages, de sables de stalactites ... Tout est intégralement décoré. Il n'y a pas un seul cm² qui ne soit pas recouvert

 

 

Vue globale issue du nat

 

Et des images de détail

 

Frise en fond de niche

 

Stalactites

 

  

Détails des sols, murs et plafonds

 

 

Et si de jour c'est déjà beau, de nuit c'est .....

 

   

 

 

 

 

 

 

Surtout quand vous ajoutez ceci

 

 

 

Et une barquette de fraises

 


21/05/2018
0 Poster un commentaire

Ballade jardinières

La semaine du 1° mai s'annonçait complexe ...

Mariage d'un cousin à moins de deux heures de la maison, veillée (donc fin de la journée avec les jeunes à 22h...), étude (là on fini à 19h), cours tout le temps et un jury pour completer .... Sachant qu'à celà s'ajoute 250 km de route chaque jour dont la découverte chaque jour différente du bouchon de Givors ....

 

Voyant la tête de mon planning et sachant que le week end était déjà bien chargé j'ai préféré me délocaliser pour la semaine.

J'ai envoyé Longlette et Bloudie en "vacances" chez les parents. C'est plein d'herbe, il y a du travail de tonte et de taille à faire et ça déchargera "papinou" d'une surveillance puisqu'il m'a très gentiment proposé de veiller sur les juments.  "Monsieur Paul" son voisin a des chevaux depuis 40 ans et pourra l'aider si besoin. 

 

C'est donc l'esprit tranquille que je laisse les jujus et prends les chiennes pour une semaine délocalisée à Vienne.

 

Mercredi après midi, j'ai 4 h de cours avec les BTS, il fait beau et j'avoue que ma motivation pour enchainer 4 h de "face à face" frise le néant.

Je profite de la pause pour filer chez Maurice Laurent et lui demande si je peux venir avec les jeunes

 

" Tu te débrouilles, tu connais le jardin, moi, je fais ma sieste"

C'est donc vers 14 h que nous arrivons dans le pré et envahissons le jardin de Maurice.

Objectif : découvrir des floraisons de printemps autre que le forsythia, le kerrya et le Ribes et ils ont été servis ....

 

 

  

 

 

Je passe sur la suite des cours, la veillée (une spécifité des MFR), le jury du jeudi matin puis l'étude du même jeudi soir (là aussi une spécificité des MFR).

 

Le principal avantage de cette délocalisation forcée, c'est que pour me rendre dans la maison qui nous héberge je passe devant le jardin du Bois Marquis.

La nuit n'étant pas encore tombée et le jardin libre de visite j'en rofite pour passer une tête

 

ça manque de soleil mais il est 19h passé ....

 

et puis comme deux ballades jardinières ne suffisent pas, on a enchainé avec Florence, Pascale et Robert et nous sous sommes retrouvés chez Fred et son jardin du Mayet

Et devinez quoi ?

On a passé une super journée

 

 

 


10/05/2018
4 Poster un commentaire

Fin avril, pulomaires et bruneras

Tout les ans, à la même période je me ravis de l'arrivée du printemps.

 

Impressionnant comme le jardin a changé en une dizaine de jours. Plus de doutes, le printemps est là

 

Et dans le jardin du haut où j'ai planté des bulbes comme les tulipes (dans du grillage) des narcisses et des muscaris

 

 

Je ne leur connaissais pas cette belle diversité et j'en découvre régulièrement. Je sent qu'il va y en avoir d'autres car les campagnols semblent les délaisser.

 

Le printemps ce sont les bulbes, les primevères mais aussi les pulmonaires.

Il y a la sauvage (issue du jardin de mes parents )

 

 

Et depuis deux ou trois ans, j'en ajoute des variétés cultivées qui ont parfois la bonne idée de se ressemer

 

En haut à gauche : P officinalis sissinghurst withe

En haut à droite P. rubra redstart (qui se resème)

En bas à gauche : P raspery splash

En bas à droite : P diana clare qui a en plus un très jolis feuillage argenté

 

Un seul échec : Opal qui fleurit bleue layette mais qui ne semble pas réaparaitre cette année.

 

Dans le genre feuillage dont je ne peut plus me passer non plus il y a les Bruneras. Gros avantage, elles sont présentes presaque toute l'année (feuillage caduc) et; contrairement aux hostas, elles sont insensibles aux limaces.

 

 

En bleue (la blanche est un peux plus tardive)

 

avec la belle polémoine carneum

 

 

 

avec le détail du feuillage :

 

La verte, toute simple mais au développement plus généreux que les autres

 

B. M. Hadspen cream. Les bords sont juste marginés de blanc. Fleurs bleues

 

B.M. variégata bien plus de crême que la précedente. Toujours à fleurs bleues

 

B.M.Looking glass au feuillage carément argenté

 

B. M jack frost  la plus diffusée .

 

Et puis Mr Morse est aussi au jardin (elle fleurit blanc) juste un peu après les autres

Passez une bonne journée. Je vais aller récupérer les semis d'astrance (en très grand nombre) et géraniums vivaces dans la pelouse et pouvoir ainsi commencer la saison de la tondeuse

 

Hélène

 


29/04/2018
4 Poster un commentaire

Mi avril, un air de printemps

Vue de loin, il ne se passe pas grand chose au jardin

Quelques primevères toutes simples apportent de la couleur. Des muscaris pointent le bout de leurs nez mais rien de bien folichon pour l'instant

 

 

 

 

Et puis qand on s'approche de plus pret

 

 

Viburnum plucatum pink beauty

 

Aquilegia

 

Un rosier

 

Abeliophylum

 

Spiraea betulifolia

 

Un rosier rugueux

 

Et puis, il y a des fleurs présentent depuis bien longtemps : viburnum fragantissimum et hamamelys doucement parfumées qui ont affronté les -18 de cet hiver

 

 

 

Plus récement, les hellébores ont issées leurs corolles hors de la neige et profitent des rayons du soleil

 

 

 

La semaine est annoncée chaude et le jardin va changer pour prendre des airs de plus en printaniers.

 

Passez une bonne journée, profitez de vos vacances ensoleillées.

Je file , il semblerai que j'ai cours.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


16/04/2018
4 Poster un commentaire

Saint Jean de Beauregard

Alors que Bohême n'allait pas bien et était hospitalisée chez le véto, Nathalie me propose de m'enmenner à la fêt des plantes de Saint Jean de Beauregard.

J'avoue que j'hésite car c'est quand même pas dans le secteur.

 

Et puis quand le véto me rends ma jument, il m'annonce des soins plus light car le lavage est prévu peut de temps après.

 

C'est donc avec joie que j'accepte la proposition de Nathalie.

Rendez vous à 6h30 vers Clermont Ferrand

C'est donc dans la nuit noire que je prends la route pour une bonne et longue journée

 

 

Il faut dire que c'est Jean, c'est l'une des plus grosses fêtes de splantes du printemps

 

On y trouve pleins de tentations

 

Des objets et idées

 

 

Des rencontres attendues ou inatendues

 

 

et puis Saint Jean c'est surtout son immense potager-verger

 

 

Ou se tient LA rencontre printanière des seeds lovers

 

 

 

 

Merci encore Nathalie de m'avoir enmenné, j'ai passé une sacrée bonne journée.

Il va falloir que je revienne voir ton joli jardin quand les roses seront de sorties et qu'on aille voir celui de ta voisines.

Je t'ai aussi préparé quelques boutures et "schlouks" comme le dit Mme Zeph. Elles devraient normalement s'adapter à ton sol et garderont un oeil sur les hautes Chaumes

 

A bientôt, avec le même sourire, le même soleil et la même bonne humeur

 


12/04/2018
4 Poster un commentaire