les-cavaliers-du-Haut-Forez

les-cavaliers-du-Haut-Forez

Le massif bleu citron en septembre

Septembre, c'est le mois de la rentrée des classes;

le mois des vaccins pour les juju

le mois des première floraisons d'automne.

 

Je vous enmène dans le massif "bleu citron" qui flamboye depuis quelques semaines

Il est moins bleu que prévu, mais ......

 

 

  

Rudbekia triloba, fenouil et perrowskia

 

Juste à côté un second rudbekia

 

 

 

Et du cuivre-orangé avec le feu de l'hellenium que je découvre

 

 

 

 

Rajoutez quelques roses comme Anny Duperey en fleurs depuis juin (même pas peur des orages de cet été). Avec le vert acide d'un berberis

 

 

 

 

Ou le bleu du choux

 

 

 

 

Un ton en dessous

 

 

 

 

Ou un peux plus abricoté

 

 

Le rosier 100 idées jardin (generose Guillot)

 

 

Un soupçon de rose

 

 

Odile Masquelier (grande dame dont j'admire le jardin de la bonne maison)

 

Et pour lier le tout, un mélange de feuillage de choux kale pourpre, d'euphorbes, de kerrya panaché, de cotoeasters, de conifères, santolines grises et ronce tapissante dorée .....

 

 

  

 

 

 

Et on obtient ceci

 

 

et juste à côté, perpendiculaire par rapport au massif jaune citron, les hydrangea, persicaire taurus de Fred et graminées

 

 

 

 

 

 

Passez une bonne journée, je file dans la Drome

 

Hélène

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


14/09/2019
4 Poster un commentaire

Débreef d'un été bien occupé

Ce matin, c'était la rentrée.

Et la rentrée, le premier jour c'est répondre à LA question : "alors, t'as fais quoi cet été ? " et " t'es partit où ? "  le tout, un café ou une cloppe à la main.

Bon la rentrée, c'est aussi sa traditionelle réunion qui t'annonce que tu es prof de chimie (euh non, ça c'était l'année dernière ....) ou plutôt de reco de végétaux, botanique et techniques pro liées au végétal. Autant dire, que ça me va bien mieux

 

Bon, c'est pas le tout mais cet été, j'ai fais quoi ?

 

D'abord : GLANDER, bouquiner au soleil où à l'ombre quand Mercure monte trop haut

Depuis mon transat, j'ai vue ça

 

 

 

qui c'est transformé en ceci

 

 

Avec, à son pied un petit bijou, made in bzzzzzzzzzzzzzzzzz

 

 

J'ai aussi beaucoup bossé aux Bruneles. Objectif : abriter les 30 boules de foin necessaires pour passer un hiver. Jusque là, j'avais bidouillé un abri sommaire et manquant de hauteur. J'ai décidé de finalement construire un vrai hangar à foin. D'une hauteur qui permette de stocker au moins deux hauteurs de boules de foin.

ça m'a prit une bonne partie de l'été...

J'y étais tous les matins, aux aurores; avant que la chaleur ne devienne insuportable et que je me cache à l'abri de mes gros murs, prenne le pinceaux, la ponçeuse ou un bon bouquin.

 

 

L'abri réalisé cet été est divisé en deux surfaces : 4 X 4 et 3 X 3 avec 3,5 à un peux plus de 4 m de hauteur.  Les tôles sont toutes posées, il reste à finir la pause les panneaux latéraux. Elle devrait se faire ce weekend.

Le plus compliqué ? Trouver comment faire, sachant que je suis toute seule, aidée par Cranette, Mafi et mon graaaaaaaaaaaaaaaaaand copain le tracteur. Bref, se ne fut pas simple, mais l'objectif est atteint. Le foin sera au sec, l'hiver peut arriver quand il veut.

 

 

 

J'ai aussi passé pas mal de temps avec Djinfizz qui est maintenant licolé et continue de grandir.

 

 

A 5 mois, il est maintenant licolé, marche presque en longe, donne à peut pret les pieds et voyage en camion comme les grands.

On a d'ailleurs profité de l'été pour regarder de plus pret le jarret (pour mémo, maman a marché sur son marmot à la naissance) et voir se qu'il en était. Résultat : RAS. Os, cartilages, liagments .... Tout est parfait. Il est juste plus volumieux que l'autre car avec la cicatrisation, les tissus se sont épaissit.

 

Toujours avec les jujus, je suis allé à Lyon avec Bohême qui tousse régulièrement. Le diagnostic est maintenant établi. Elle est asthmatique et probablement alergique. Fin des compets, petites ballades en fonction du temps, de la poussière, de la forme du jour. Comme pour nous, l'asthme n'est pas guerissable, on traite les crises, aménage le cadre de vie, l'alimentation .....

 

L’image contient peut-être : cheval et plein air

 

Je ne suis presque pas parti cet été. J'ai participé à deux courses d'endurance côté organisation, fait l'intendance d'un groupe de randonneurs sur les Hautes-Chaumes et fin aout, participé à un stage de trois jours de bourellerie. Les autres stagiaires étant pour ainsi dire débutant, pendant qu'ils découvraient les bases et apprenaient la couture à la main, j'en ai profité pour me familiariser avec une machine à coudre pro de bourellier. J'ai fais un joli licol de présentation pour le marmot Djinfizz quand il aura un peux grandit. Parfait pour une présentation de Modèle et allures.

Des cessions étant régulièrement organisées, il est pas impossible que j'y retourne pour découvri le travail du cuir "en relief" (comme l'arrondi des chaussures) car c'est une technique que je ne connais pas du tout et qui m'interesse beaucoup.

 

 

Et puis, à ma grande surprise, j'ai finalement assez peu jardiné. J'ai laissé le jardin se débrouiller avec la chaleur (j'ai rien arrosé, sauf le potager). Certains végétaux ont grillé sur pied mais généralement, il s'en est plutôt bien sortit et au temps des roses, succède celui des hydrangeas.

 

 

L'étroit couloir le long du four à paim.

 

 

 

Dans le jardin du haut, les hydrangeas, kaliméris, lychnis et bientôt les asters

 

Et puis, dans le jardin du bas, le massif bleu citron (pas très bleu ....)

 

 

 

Et puis, juste à côté, le dessert

 

 

Passez une bonne rentrée. Les couleurs d'automnes, asters, anémones et légumes d'automne vont arriver.

 

Hélène

 

 

 

 

 

 

 

 


27/08/2019
1 Poster un commentaire

Flash spécial, une nouvelle famille a élu domicile au jardin

Le jardin est habité par tout types de bestioles

 

A plumes

 

IMG_2057

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A poils (dans différentes couleurs)

 

IMG_2657

  IMG_2048IMG_3487

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des princes charmants (sans son cheval)

 

IMG_2578

 

 

 
Des pyjamas rayés
 
IMG_3413

IMG_3413

 

Des ailes veinées

 

IMG_6272

IMG_6272

 

Des baveux et baveuses, avec ou sans maisons sur le dos

 

Un Australien ingère une limace et devient paralysé ...

(photo du net)

 

Et puis, tout à l'heure alors que je coupais les roses fanées de pink clud dans l'amélanchier 

 

IMG_3450

IMG_3450

 

J'ai entenu un drôle de bruit (je pensais à un jeune chardonnerai car il y a un nid juste à côté)  et fais une découverte qui me met le sourire jusqu'aux oreilles

 

1

1

Comment ça vous ne voyez rien !!!!!

Siiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii à gauche crême, et plus foncé

 

Allez d'autres images

 

4

4

3

3

5

5

 

Me voilà dépositaire d'une famille de kipik. Au moins, une maman et trois marmots. Du coup, j'ai remis une coupelle d'eau car ici aussi, il fait chaud et j'ai enlevé il y a quelques jours la coupelle du jardin du haut pour limiter la population de moustiques.

Cette belle famille habite dans un tas de feuilles sous l'amélanchier, dans les hellebores et l'if à l'angle du muret. Ils étaient en pleine sieste et je les ai réveillé.

Prochaine séance d'espionage : ce soir

 


23/07/2019
6 Poster un commentaire

Visite du jardin de Mr Grincheux

Il y a quelques jours, Monsieur Grincheux est passé au jardin.

Lui est ultra rangé, sur son bureau c'était classé par couleur, date, dans les tiroirs, les placards, porte fermée à clef ....

Pantalon repassé, chemise assortie aux chaussettes et au bracelet de sa montre alors que les miennes sont rarement de la même couleur.

 

Je l'avais prévenu qu'au jardin, les rosiers grimpent dans les arbres, les vivaces se mélangent, les poireaux poussent au milieu des tomates, les choux dans les rosiers et la pelouse aussi bien coiffée que moi avant mon café

 

 

 

Bref, le voilà en ballade au jardin en ce début juillet et voilà se qu'il a vu

 

 

Je crois que rien que la couleur du transat lui a brulé les yeux ....

 

 

 

Bon, là c'est plutôt joli mais les distances de plantation ne sont pas respectées ...

 

 

Là, le mariage de couleurs est validée. ça tombe bien, j'aime assez

 

 

 

 

Quelle drôle d'idée, une clematite dans un lilas

 

 

Et là, on arrive dans le foutoir total !!!

 

 

Mais quelle idée de garder des achillées ? C'est des mauvaises herbes donc, on coupe, on arrache, on ratiboise

 

Et là quelle idée cette sauge sclarée, mais alors quelle idée. La sauge c'est au potager avec la menthe, la ciboulette et le basilic dans le carré des aromatiques

 

Et là mais pourquoi je taille pas le rosier pour qu'il soit un peux plus discipliné ? hein pourquoi ?

 

 

Pour celle ou ceux qui ne l'aurait pas reconnu, c'est wedding day, un montre de fleurs, d'abeilles puis de garde-manger pour les zoziox tout l'hiver. J'en enlève des kilomètres après la floraison

 

 

Dans le jardin du haut

 

 

 

 

 

Le massif jaune a été vue de loin, le jaune c'est moche

 

Pourtant, moi, je l'aime de plus en plus mon massif jaune.

 

Le potager n'a même pas été aproché, je confirme, les tomates sont entre les poireaux et les carottes et un rang de zaricots fait la bordure. Je pense qu'il aurait fait une sincope !!!

 

 

Voilà c'était la visite de Mr Grincheux, pas du tout fan du jardin. Il en faut pour tout les gouts, mais moi, j'aime bien mon bordel et mon bureau ? bas c'est pareil

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


15/07/2019
12 Poster un commentaire

Ballade matinale, par un jour de canicule

Canicule ? à  1 100 m ?

Pas possible me direz vous.

 

C'est moins pire qu'en plaine mais pour moi, ça frise l'insuportable. Je vie perchée justement pour éviter ça.

 

 

C'étais samedi à 14h.

J'ai la chance d'être assez matinale (il est 5h15 quand je rédige l'article) et quite à attendre que le réveille sonne, autant me lever.

 

Du coup, il n'est a pas 7 h quand je fais mon habituel tour du jardin.

Avec la pluie de juin, les plantes ont prit beaucoup de hauteur et avec la chaleur, toutes les roses s'ouvrent en même temps.

La chaleur les rends très très clair et les nuances disparaissent. Gysliane ou Dentelle de maline, sont complètement blanches par exemple.

 

 

 

Pareil pour le viburnum plicatum pink beauty de Momo. Il est complètement blanc au lieu d'avoir sa si jolie teinte rosée

 

 

 

Le rosier la belle sultane a elle perdue sa teinte pourpre et se retrouve rose

 

 

La couleur pourpre est donc apportée par Munstead wood

 

 

 

 

Le long du four à pain, Albertine se couvre de roses parfumées.

Il semble que le rendez vous tant attendu entre Dentelle de mline, Albertine et Aloa soit pour cette année

 

 

Dans le jardin du bas, les roses s'ouvrent elles aussi. Cuisse de nymphe, Raubritter, Koninghin, Lavender dream et Pergolèse  sont en boutons.

 

 

Trop de rose à votre gout ?

Allez un peux de jaune

 

D'abord le massif du pignon de la grange

 

 

 

Et puis le massif bleu-citron qui est très citron pour l'instant.

Les perwskia, hydrangea, lavandes sont en boutons.

Les fleurs des choux n'ont pas supportés le weekend. J'en ai gardé un pied pour les graines et j'ai coupé les autres hampes.

Dommage, le mariage était sympa et a duré un bon moment

 

 

 

  

 

Les rosiers sont loin d'être tous en fleurs et les vivaces sont en boutons mais le résultat est déjà bien coloré et me plait de plus en plus.

 

 

Il est 6h, le soleil, monte, la lumière est de plus en plus présente.

Je file à l'école où le directeur nous ouvre la porte à partir de 7h pour que nous puissions bosser au frais.

 

Passez une bonne journée, et restez au frais

 

 

 

 

 

 

 


01/07/2019
2 Poster un commentaire