les-cavaliers-du-Haut-Forez

les-cavaliers-du-Haut-Forez

20 ans ....

Comme d'hab, j'ai rien vu passer, et j'ai l'impression que c'est de pire en pire.

 

Il faut dire que le début janvier a été compliqué et que ça n'a pas aidé.

J'ai commencé le début de l'année, comme une tortue en bien mauvaise position ..... sur le dos.

J'ai refusé l'arrêt de travai proposé et fini sous tramadol qui est un opium de synthèse pour aller bosser.

J'aurai mieux fait de rester chez moi

 

15 jours commplètement coincée, suivit de 15 jours là aussi pliée en deux. Autant dire que ça facilite pas les choses surtout quand il y a du vent qui empêche de dormir et qu'il ne pleut pas donc, je passe mon temps à trimballer de l'eau.

17 mm de pluie en janvier et au 16 février, nous en sommes à 7 mm de pluie. Côté température en février on a oscillé entre -4 et +20° et la troisième tempête de vent m'accompagne dans la rédaction de l'article. J'en suit aussi à 1200 litres d'eau apportés depuis le début février.....

 

Bon; j'arrête de me plaindre et vous montre quelques images de mon pellerinage à Blois. Il y a 15 jours.

J'y suis partie le venrdedi après les cours car j'étais invitée à présenter mon parcours post diplôme et échanger avec les étudiants et les parents.

 

Les poilues étant du voyage, j'ai commencé par une ballade en bord de Loire à la chasse aux ragondins et aux canards.

 

IMG_7106
IMG_7112

 

Puis, direction "la chocolaterie " car l'ancienne usine Poulain est le site de l'école. Il y a 20 ans, nous étions dans des préfas de l'autre côté de la Loire et l'école santait la fêve de cacao et était encore pleine de machines.

Je passe la mâtinée dans les ateliers avant de tomber en arrêt devant un mémoire qui sera soutenu quelques jours plus tard et échanger alors avec l'étudiante concernée pendant plus d'une heure

 

 

IMG_7362
IMG_7365
IMG_7373

 

 La scolarité de 5 ans +1 an de préparation du diplôme est divisée en deux grandes étapes. Les deux premières sont accessibles après le bac sur concours et permettent ensuite d'acceder au second cycle. Il y a une partie théorie et presque la moitié de la scolarité se passe un feutre, un crayon ou un ordi à la main.

 

 

J'avais peur que le côté bricolage, fait main disparaissent au profit d'images photoschopées mais il n'en ai rien. Le spagheti, le pic à brochettes, la ficelles, le scotch, le cure-dents et le carton ondulé sont toujours bien présent

 

 

En dernière année, l'ambiance n'a pas changé non plus.

 

 

Le reste de la journée c'est passé dans l'amphy puis, autour d'un verre a échanger avec les jeunes ou leurs parents inquiet de l'avenir de leurs enfants et c'est tard dans la nuit que je rejoins l'hotel dans le vieux Blois où je suis logée.

 

Le dimanche sera consacré à la visite du jardin de Catherine que j'ai vraiment beaucoup aimé malgré l'hiver. Catherine est aquareliste-jardinière et je vous conseille chaudement de fréquenter son Blog 

 

Passez une belle journée. Je file mettre de l'eau aux juments en tentant de ne pas m'envoller ....

 

Hélène


16/02/2020
0 Poster un commentaire

A notter sur vos agendas

Comment prendre 20 ans dans le nez ?

 

2O ans ?

Il se passait quoi il y a 20 ans ?

Et bien il y a 19 ans, j'achetais super-lonlon qui devenait progressivement mon double équin. Donc, c'est pas de celà qu'il s'agit.

 

Alors un an avant, j'étais devant un auditoire concentré et présentais mon projet de fin d'études : Aménagement des bords de la Borne, premier affluent de la Loire dans l'agglomération du Puy en Velay.  Il y a donc 20 ans, je recevais mon diplôme d'ingénieur en science de la nature et du paysage (ça c'est

le titre qui fait ronfler .....) me donnant le droit au titre de concepteur en paysage. Pour info j'ai aussi un CAPA et le comme j'ai l'habitude de le dire, j'ai pas fais expret d'être ingénieur .....

 

Bref, on s'en fou mais par contre, se qui fait plaisir c'est que je suis invitée aux portes ouvertes de l'école du paysage de Blois le samedi premier février.

 

 

 

 

 

Vous trouverez les infos sur l'école là

 

http://www.ecole-nature-paysage.fr/

 

 

Et le week-end suivant je serai à une conférence à la roseraie de St galmier sur les roses et l'histoire de la rose. 3€ l'entrée, c'est toujours interessant et les intervenants compétants dans leurs domaines. 

 

 

 

Cette fois l'intervanant est Jacques Ronchon le conjoint de Dominique Croix, créatrice du rosier sourire d'orchidée et qui a une roseraie dans le Pilat.

 

Visite 


22/01/2020
0 Poster un commentaire

Un nouvel an qui décoiffe !!!!

Après ma ballade creusoise, j'ai décidé de partir en vadrouille au moins une fois par trimestre.

Sortir de chez soi fait du bien.

 

A Noël, j'étais à Paris, pour un réveillon familial

 

IMG_6846
IMG_6858

J'avoue que les grêves de trains, la fatigue des semaines précédentes et les milles kilomètres parcourus en voiture ont partiellement gâché mon plaisir mais j'en garde le souvenir d'un Noël avec le sourire.

 

Pour le premier janvier j'avais réservé deux nuits dans un cabanon camargue avec une amie

Des années que j'en avais envie. L'hiver, pas de moustiques, pas de touristes, pas de "bronzesculs"" non plus.

 

Les plages sont à nous

 

Je confirme, qu'on a pas vu grand monde, et j'ai été très surprise par l'aspect très "vert" de la flore. Beaucoup d'arbres avaient encore leurs feuilles, comme en été.

Nous voilà instéllées dans un cabanon à moins d'1 km de la mer.

 

IMG_0642

 

Au petit matin, quand on ouvre les volets

 

IMG_0637

Nous avons profité de la journée pour une ballade (ventillée) entre étangs et bords de mer

 

IMG_0650
IMG_0655
IMG_0663
IMG_0677
IMG_0702
IMG_0685
IMG_0741
IMG_0692
 

 

IMG_0740

Là, croyez moi, même le plus basique des sandwich jambon de pays-fromage et une orange en dessert est un vrai repas. (Bon, il faut un bon bonnet et un coupe vent, car croyez moi, c'était ventillé !!!!)

 

IMG_0705

ça n'a pas l'air mais c'est plein de piafs et de gros zoziox qui passent en braillant, se posent, récupèrent une bestiole dans le sable ou la vase et repartent. Mieux que la télé.

 

Le soir, on décide de partir "en ville".

Mon erreur sera de laisser l'apn au gite.

On passe devant les arênes et comme c'est grand ouvert et qu'on entend du bruit, on passe la tête en espérant ne pas voir de coridas ...... On est tombée sur des jeux camargues avec bien évidement des vaches ou des taureaux. Ils sont munis de pompons ou cocardes de manades a récupérer en fonction des points que l'on désire marquer. C'est joué par équipes de 3 à 5. Le plus complexe étant d'attraper celui d'à peine quelques cm de diamètre au milieu du front de l'animal (accroché aux cornes).

 

D'autres jeux concistent à se faire charger et échaper aux cornes par des sauts et pirouttes toutes plus compliéquées les unes que les autres.

 

On a passé deux bonnes heures à en prendre pleins les yeux.

Le dinez qui a suivit était lui aussi 100% camargue : estouffade de taureaux, riz, fromage de chèvre et un gateau aux fruits confits et orange.

 

On profite ensuite de la mâtinée du 1° janvier pour repartir en ballade iodée avant de rentrer en début d'après midi.

 

Et ce weekend end ?

et bien j'étais de nouveau dans le secteur

 

 

 

J'étais hier à Avignon pour le salon du cheval où j'étais invitée par les propriétaires de l'étalon qui a sailli Untuition au printemps. Naissance prévue à partir de la mi-mai.

 

A bientôt

 

Hélène


19/01/2020
6 Poster un commentaire

Le jardin en 12 photos

Même exercice qu'hier mais au jardin.

 

Le jardin a maintenant une dizaine d'année, il prend de la maturité, évolue chaque saison.

Voici en résumé l'année 2019.

Les températures ont été de -16 (quelques jours en février) à +36°C en juillet et 57 jours pleins de neige (sol intégralement couvert) . Une année comme beaucoup d'autres, pas de grand froid mais une chaleur inhabituelle

 

JANVIER

 

1

Un parfum de miel envahit le jardin

 

 

FEVRIER

 

IMG_0370

Première sieste au soleil là aussi parfumée

 

MARS :

 

5

Hellébores, lonicera fragantiisima, carex .... La couleur est là

 

AVRIL :

 

4

Avril, retour du printemp. La montagne est jaune des millions de jonquilles, les arbres exposent leurs jeunes feuilles translucides au soleil, les éboulis et lisières des bois sont jaune des genets et mon jardin : rose et violet des monaies du pape qui se sont resemées à foison

 

MAI :

 

IMG_1754

 

Fin théorique des gelées (il a neigé fin mai) , le jardin s'emballe

 

JUIN :

 

IMG_2794

Difficile de choisir. Premières chaleurs excessives, premières roses aussi. Température supérieure à 30° à 1 100 m d'altitude, c'est rare ....

 

JUILLET

 

IMG_2859

Je grille sur pied, me liquéfie... Je sais pourquoi je vie perchée. Si le froid est supportable, la chaleur est beaucoup plus compliquée pour moi et il fait jusqu'à 38 °C à l'ombre. Les orages de montagne m'évitent tout arrosage et permettent la baisse du thermomètre

 

Je me lève avant le soleil, me réfugie dans ma caverne en cailloux, ferme les écoutilles et prends un bon bouquin. voici donc la vue depuis mon canap en cette mi juillet

 

AOUT :

 

IMG_3863

Arrivée de la famille kipik. Ouvrez l'oeil et vous en vérez un marmot.

Le orange aussi arrive au jardin

 

SEPTEMBRE :

 

IMG_4109

Retour à l'école sous une relative fraicheur. Retour des fêtes des plantes aussi. Je cherche du jaune, du orange, du crême brulé, du terracota, de l'abricot. Le jaune n'est pas "tendance" mais je fini par dénicher des rudbekia, hélléniums, ratabida pour compléter le massif "bleu citron"

 

OCTOBRE :

 

IMG_5786

Asters, kaliméris, chrysanthèmes, hydrangea tardif entrent dans le bal. J'ajoute des arbustes à feuillages persistants, des écorces colorées, des bruyères pour colorer l'hiver dans le jardin du haut.

 

NOVEMBRE :

 

IMG_6154

Surpriiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiise !!!! j'en ai en haut des bottes. Elle restera une grosse semaine.

 

DECEMBRE :

 

IMG_6527

Le jardin rentre tout doucement en hibernation (il ne fait pas froid) , les feuillages persistants et fruits sont là.

 

Passez une belle semaine, il fait +4 et je file au marché

 

Hélène


03/01/2020
6 Poster un commentaire

12 mois en 12 photos (1/2)

JANVIER

Des départs, qui marquent, font mal mais dont on garde le meilleur

 

IMG_1642

 

FEVRIER:

Une grosse frayeur. Bohême est fourbure médicamenteuse. Grace à mon super véto et au pro chez qui elle était, le traitement sera mis en place au plus vite et il n'y aura pas de séquelles

 

IMG_0599

MARS :

Presque 12 mois d'attente, il pointe enfin le bout de son nez

Arrivée de Djinfizz des Bruneles, fils d'Untuition et de Djevar des Graves

 

IMG_0640

AVRIL :

 

Fin de l'atome de Savoie, retour au végétal. Changement d'emploi, plus de trajets à ralonges, fini les études, les veillées... Après 7 ans de MFR à côté de Vienne me voilà au CFPPA de Montravel à St-Etienne

 

 

atome de savoie

 

MAI :

Prendre le temps, profiter du printemps

Première escapade de l'année

 

IMG_1500

JUIN :

 

Fête de la musqiue au château de la Batie d'Urfé

Jazz de la Nouvelle Orléan dans les oreilles, décors du XVI° en fond

 

1

 

JUILLET :

Chaleur ici aussi, je me liquéfie sur pied, deviens cavernicole en journée et sors de ma couette avant que le soleil ne pointe son nez

 

IMG_8138

 

AOUT :

Prendre de la hauteur, pour échapper à la chaleur

 

IMG_6361

SEPTEMBRE :

 

Changement de lumière, retour des couleurs d'automne

 

IMG_4334

OCTOBRE :

 

La durée du jour diminue, escapade creusoise

 

IMG_5238

NOVEMBRE

 

Retour du blanc (qui ne durera pas)

 

IMG_6160

DECEMBRE

 

Reprise du rythme hivernal après l'arrivée fin novembre de la belle Ghalia qui devrait me permettre de retrouver le statut de cavalière en 2020

 

IMG_6624

 

Et pour ce début janvier, je laisse Longlette vous souhaiter une bonne année.

Longlette a 20 ans cette année, à mes côtés depuis ..... 18 ans 

 

5

 


02/01/2020
2 Poster un commentaire