les-cavaliers-du-Haut-Forez

les-cavaliers-du-Haut-Forez

Le jardin fin mai 2/3

Le jardin est divisé en plusieurs espaces.

Voici le jardin du bas.

 

Accessible depuis la rue et qui donne sur la cuisine. Ouverte aux chiennes, il est prioritairement planté d'arbustes, de vivaces faciles, quelques bulbes et de rosiers. 

 

C'est la partie la plus ancienne du jardin. Certains végétaux comme l'énorme cotinus pourpre, le lilas, la haie le long des voisins ou les pruniers étaient là avant moi. Les floraisons s'y enchainent toute l'année car c'est un lieu de passage quotidien

 

 

Vue depuis la rue : impasse du vieux fayard, sauf que c'est un énorme érable qui est à l'origine du nom .... De gauche à droite : un sureau, un rosier liane rose, le liquidambard (régulièrement recépé par la neige) dans lequel grimpe le rosier Cecile BRunner et un physocarpus énorme et couvert de fleurs

 

IMG_1330

 

IMG_1329IMG_1333IMG_1334IMG_1335

 

 

 

 

 

 

 

Quand on pousse le portail et qu'on regarde juste en face de nous : l'énorme boule de neige, le viburnum plicatum lanarth, des rosiers et une invasion de géraniums vivaces

 

IMG_1327

IMG_1228IMG_9829
IMG_1229IMG_0106
 
 
 

Dans les pots bleus : du côté du lila l'acer shirawasanum offert par Agustin il y a des années qui rejoindra la pleine terre cet automne.

Dans le second pot le corylus colurna pourpre de Maurice Laurent (il rejoindra lui aussi à terme la pleine terre) de la sauge qui passe son premier hiver, de l'armoise rampante, du bugle tricolore du diascia rose

 

IMG_1306
IMG_1308
IMG_9841
IMG_9625

 

Le massif du lilas est temporairement en pause mais les rosiers ne vont pas tarder. Seul Blanc double de coubert offre ces roses de papier de soie

 

IMG_1300

Pareil sur le pignon. Gyslaine de Féligonde et Félicité et perpetue sont couvertes de milliers de boutons. Patience, patience

 

La couleur pourpre est assurée par le Cotinus cogigria pourpre. Je crois pas en voir vu d'aussi gros. Il est régulièrement taillé par la neige mais il redémarre à chaque fois. Le rosier inermis tente l'escalade

 

IMG_1216
IMG_1282
IMG_1293

A son pied quelques pots et le portillon d'accès au jardin du haut.

Des géraniums qui attendent de rejoindre leurs nouvelles résidences mais aussi d'anuelles ou dans le gros pot gris un hydrangea et un pierris panaché qui fleurit rose

 

IMG_1299
IMG_1303
IMG_1304

 

 

Et puis quand on repars vers le portail : le massif des pruniers (condamnés car atteints par des champingons) planté de rosiers, hydrangeas, buis et géraniums macroryzum en majorité. J'y ai fais "un trou" permettant de voir le massif jaune et l'extrémité du massif est rdu rose du kolwitzia

 

IMG_1234

 

IMG_1221
IMG_1283
IMG_1285

Et puis sur la gauche, la lumière

Ronce de Fred, buis boule, Fenouil bronze de Pascale, Viburnum plicatum shasta (ou cascade les deux ont été planté et j'en ai perdu un) potentille, alchemille et rosier. Au fonde le physocarpus du portail

 

IMG_1230
IMG_1316
IMG_1317IMG_0113
 
IMG_9726
IMG_1320
 

IMG_0159

 

Bonne journée , je file à l'école

 

IMG_1337

Hélène


03/06/2020
3 Poster un commentaire

Le jardin fin mai 1/3

Lors du dernier article ( La roseraie des prairies ) j'avais promis des photos du jardin. Voici donc une série de trois articles à base de photos prises en ce lundi de Pentecôte. Il est pas 8 h quand je fais les photos. Je suis accompagnée de ma tasse de café et d'un jeune rouge queue fraichement sorti du nid.

 

Les rosiers s'ouvrent à peine et la pluie de mai a fait prendre de la hauteur à pas mal de vivaces et je m'initie au slaloom de tondeuse dans le jardin du haut. Le cornus kousa satomi du jardin du haut est couvert de fleurs qui rosissent progressivement. J'ai bien avancé sur le chantier en cours (le bleu arrive au jardin), il me reste à redonner vie au banc bleu dont les planches de l'assise ont pourrit.

 

Dans ce premier article : le jardin du haut.

Bonne ballade

 

Le massif du poirier : armoises, clématite vivace pourpre, alchemille, marguerites annuelles (d'où le slaloom ....) géraniums vivaces, knautia et rosiers

 

IMG_1254

IMG_1251

 

IMG_1157

 

IMG_1159

 

IMG_1160

IMG_1155

 

Juste à côté, dans l'angle. C'est bleu et blanc mais le rose ne va pas tarder à arriver. Iris, centauré, oreille de souris, corydalis, nepetas, narcisses, géraniums vivaces, marguerites annuelles et un reste de monnaie du pape

 

IMG_1188

 

IMG_0536

IMG_9864

On continue sur la gauche : viburnum plicatum pink beauty, spirée betulifolia thor gold, wegelia panaché, cotoneaster taillé, cornus kousa satomi, hydrangeas, et en toile de fond le rosier wedding day. Au pied un méli-mélo de vivaces

 

J'ai coupé les dernières fleurs du syringa microphylla hier

 

IMG_1265

 

IMG_1172

 

IMG_1166IMG_1167

 

IMG_1168

 

Le même massif le weekend dernier: syringa microphylla, bruneras, spiraea

 

IMG_9773IMG_9866

 

 

Celui qui est couvert de fleurs et qui sera la star du jardin dans les jours et semaines à venir. Avec la voute de fleurs blanches de wedding day, ça devrait être sympa

 

IMG_1260

 

IMG_1180IMG_1190

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_1189

En face au pied du lonicera fragantissima qui se couvre de fruits : violas cronuta, narcisses, thuyas boule, lavandes, sauge, gaura, corydalis à feuillage pourpre, tiarelle, rosiers

 

IMG_1170
IMG_1175
IMG_1183

On continue et on arrive juste en face de la pergola. Le banc est debout car les planches d'assises sont pourri et je ne veux pas prendre le risque de m'y assoir avec ma tasse de café.

Amélanchier, cornouiller panaché, rosiers, clématites, hellébores, pivoine, iris, géraniums, épilobes, magnolia, asters, astrances ......

 

IMG_1197

 

 IMG_1264

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_1280

 

IMG_1200IMG_0513IMG_0514

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

et quand on poursuit on arrive le long du four à a paim

Lavandes, santolines, poiriers, pommiers, miscanthus zebrinus, rosiers, géraniums vivaces, euphorbes, sédums, sauges, gaura, oeillets ....

 

IMG_1198
IMG_1206
 

 

Et si on continue, on arrive au portillon du jardin du bas.

Rosier Mme Issac Carrière et inermis issu d'une bouture.

 

IMG_1269

 

Bonne journée

 

IMG_1271

Hélène et le oisillon rouge queue


02/06/2020
3 Poster un commentaire

La roseraie des prairies

Après presque deux mois enfermée à double tours, ce weekend c'était poudre d'escampette.

Avec ma copine Nathalie nous sommes parties en ballade autour de Clermont Ferrand direction : la roseraie des prairies. Nathalie ayant appelé avant, nous avons eu le privilège de nous ballader complètement seule dans le jardin.

 

C'est ma seconde visite (la première remonte à plusieurs années et les roses n'étaient pas encore ouvertes) dans ce jardin.

Il s'agit d'un ancien verger, en pente douce qui a progressivement été planté de plus de 1 000 rosiers principalement anciens ou batoniques. Le jardin est organisé en longues allées bordées de roses accompagnées de vivaces et de clématites. Par endroit, des structures accueillent des grimpantes en camaïeu avec les rosiers. Le passage d'une allée à sa voisine se fait par des placettes dallées de pierres de Volvic.

Je lui fais exactement le même reproche que la dernière fois car c'est pour moi trop répétitif et ça manque de points "d'ouvertures" mais ce n'est que mon avis et la visite reste un vrai bon moment.

 

Cette roseraie prouve aussi qu'on peut planter des rosiers en altitude car le jardin est à 850 m pas loin de Volvic. La chasse aux zétiquettes est un sport à risque et ill est assez probable de rentrer bredouille. Il faut dire que la propriétaire est une dame âgée toute fluette mais qui connait tellement son jardin que les étiquettes lui sont inutiles.

 

Plutôt que des portraits, voici des vues générales et quelques portraits

 

Bonne ballade

 

 

Et dans mon jardin, comme pour fêter ma ballade au pays des roses, Blanc double de coubert m'a offert sa première rose. Le reste des floraisons est principalement assuré par les narcisses et les viburnums de Maurice Laurent mais promis, je vous publie les photos bientôt

 

IMG_0503IMG_0536

Profitez bien du soleil, je file à l'école

 

 

Hélène


26/05/2020
9 Poster un commentaire

Confinement félin , j+52

Qui aurait pu croire qu'on passerai plus de 50 jours enfermés ?

Pas moi en tout cas

 

Capture 5

 

ça fait donc 50 jours que je bosse tout mes cours  depuis la pièce du bas, assise sur mon banc

50 jours de réunions ou de cours zoom

50 jours de "bordel, le téléphone ne capte pas "

50 jours de mails sur ma boite perso car la pro plante (bon ça ça change pas de d'habitude)

50 jours de "qu'est ce que j'ai foutu du stylo" pour signer et dater mon attestation quotidienne pour aller voir les jujus

50 jours de vaisselle, de balai, d'aspi

50 jours de gamins qui descendent la petite route pleine balle sur leurs trotinettes, 10 fois par heure

50 jours que Ma-Fi aboie sur les gamins à chaque passage

 

mais aussi 50 jours de confinement félin, et ça, c'est pas forcément le plus facile ....

 

IMG_8497

 

Confortable ? C'est le bouquin des plantes bio indicatrices pour le cours sur les sols ....

 

IMG_8500

 

Ne jamais poser les lunettes à porté de pattes ...

 

 

IMG_8505

 

La méiose (multiplication cellulaire) vue par Pastille

 

IMG_8517

 

CR de réunion téléphonique

 

 

IMG_8527

 

Végétaux pour les CAP 1

 

 

IMG_8531

Préparation de cours

 

 

IMG_8544

 

Réunion zoom

 

IMG_9305IMG_9493

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    

  L'eau des fleurs, forcément la meilleure IMG_9695

 

Petite sieste sur la serviette essuie main laissée sur le banc

 

IMG_9888

Accuponcture

 

 

Et pendant ces 50 jours, le jardin a bien évolué.

 

Dans le jardin du bas , le lilas et les monnaie du pape sont en fleurs

 

IMG_9893

 

Le jardin du haut se réveille doucement

 

IMG_9860IMG_9865

IMG_9785

 

L'énorme pivoine arbustive et le rosier purezza  ouvrent  chaque jour une nouvelle fleur

 

IMG_9875IMG_9885

 

 

 

 

 

 

 

 

Et Untuition nous refait le coup de la rétention de poulichon

 

V__11B0

Photo du véto ce matin

 

Portez vous bien, il pleut, je bosse mes cours accompagnée du ronflement de Cranette, Pastille ronronnant sur mes genoux

 

IMG_9618

(photo du week end dernier)

 

Hélène

 


11/05/2020
4 Poster un commentaire

Fertilisation 2/2

Voilà la suite ou comment décoder les petits chiffres (qui font toute la différence) sur la boite d'engrais spéciale tomates, gazon ou agrumes

 


  1. LES ENGRAIS

 

Comme les amendements, ils peuvent être d'origine minérale ou végétale que l'on nome naturel mais aussi chimique. Ils ont pour fonction de nourrir la plante. Ils peuvent avoir différentes vitesse de libération (de quelques jours à plusieurs mois) et sont présentés sous différentes formes.

 

On utilise majoritairement des engrais solide sous forme de billes quand ils sont chimique ou de poudre quand ils sont naturels comme la corne broyée ou le sang séché. Ils peuvent également être liquides et ajoutés à l'eau d'arrosage. Ils sont alors employés dans les jardinières ou suspension en complément de l'eau d'arrosage (très courant en accompagnement de voierie).

 

  1. La formulation des engrais

 

Tout les engrais n'ont pas les mêmes fonctions. Certains renforceront les systèmes racinaires et d'autres la production de fleurs ou de feuilles. On parle de l'équilibre de l'engrais. Leur domaine de fertilisation est noté sous la forme de 3 ou 4 chiffres, toujours donnés dans le même ordre. Ex : 5-7-10 pour de l'engrais géraniums; 20/0/0 pour un gazon de prestige complètement jauni ou 6-3-6 pour une plante d'appartement.

 

Chaque chiffre représente un composant différent Un engrais est composé des trois principaux éléments suivant :

 

  •     Azote (symbole chimique : N),
  •     Phosphore (symbole chimique : P),
  •     Potassium (symbole chimique : K, car le nom latin du potassium est kalium).

 

Tous les engrais du commerce vendus pour le potager et le jardin d'agrément intègrent ces éléments, en proportions adaptées aux différentes espèces végétales.

 

  1. Des rôles bien spécifiques :

 

 

  1. Exemples d'engrais en fonction de végétaux spécifiques

Un arbre fruitier, un géranium ou du gazon n'ont pas les mêmes besoins. Il faudra donc ajuster la composition de l'engrais apporté

 

Exemples

 

 

Les chiffres représentent la concentration dans l'élément voulu. Un engrais gazon 20-10-10 et 10-5-5 auront les mêmes caractéristiques mais le gazon traité avec l'engrais 20-10-10 poussera deux fois plus vite (et le jardinier courra lui aussi deux fois plus vite après sa tondeuse .....)   

 

  1. Engrais naturels

Si la majorité des engrais utilisés sont d'origine chimique, on utilise également des engrais d'origine naturels

 

 


 

Voilà, vous devriez normalement pouvoir décrypter les boites d'engrais et faire la différence entre une "cornaille" et un engrais spécial rosier. Et si vous avez des questions, c'est le moment de les poser

 


01/05/2020
0 Poster un commentaire