les-cavaliers-du-Haut-Forez

les-cavaliers-du-Haut-Forez

Foin mouillé au menu et Paddock Paradise

Dans l'article précédent  j'avais annoncé un week end couette-canapé.

 

Difficile à croire mais oui, JE PEUX LE FAIRE.

Couette ? J'ai émergée à 8h 30 bien tassé se qui est rare.

Canapé ?  Pareil, j'y ai passé une partie de l'après midi à regarder les français au biatlhon, étalée avec une cracra en couette poilue. Pause d'autant bien méritée qu'on c'est faite une ptite ballade piétonne en début d'après midi.

Et là, tout de suite maintenant ? rebelotte : canap, cracra à ma droite, poele à granulés qui ronronne et relais de Biatlhon en fond sonore

 

Ce matin, comme tout les jours, j'étais aux Bruneles (en compagnie canine les week-end).

 

Le site des Burneles peut maintenant s'apparenter à un paddock paradise ou du moins en réutilise quelques concepts de base.

 

C'est quoi un Padodock Paradise ?

 

Pour faire très simple, le Pp conciste à faire marcher les chevaux en morcellant les points d'alimentation, centres d'intérêts et en ponctuant le site d'aménagements divers et variés.

Dans la pratique, celà conciste à aménager des couloirs stabilisés (sinon c'est de la boue) autour de la parcelle et à les ponctuer avec des filets à foin (pour limiter le gaspillage et augmenter le temps des repas) de pierres à sel, de pierres à oligo, de pédiluves, de buttes, de zones avec des branches au sol, de points d'eau .....

L'accès à l'herbe est alors théoriquement interdite et réservées pour faire du foin.

 

J'ai découvers le principe quand Longlette a eu le jarret en morceaux (le véto est allé chercher les morceaux d'os à la pince à épiller.....) . Il fallait l'obliger  marcher pour qu'elle concerve des allures correctes et puisse se déplacer sans séquelles. Bloudie étant arthrosique, se déplacer était aussi bénéfique pour elle.

 

Les bruneles aujourd'hui.

J'ai donc progressivement adapté le site des Bruneles depuis 3 ans afin de favoriser le mouvement et aujourd'hui, le plan ressemble à peut prêt à ceci (la surface totale avoisine les 2 Ha)

 

les bruneles 2019_LI

 

Les clôtures en bleu foncé sont (ou étaient) en place jusqu'à la semaine dernière. J'ai démonté la partie de gauche car un agriculteur doit épandre 10 T de compost et un pro du terrassement planter des piquets en bois en remplacement des fers à béton en place (soit environ 100 piquets ....) et reprofiler l'entrée à la mini pelle.  Les lignes en bleu clair sont des clôtures en projet. Le but est de morceller la grande prairie pour limiter le sur paturage et s'approcher de l'agro foresterie (qui conciste à planter des arbres entre des lignes de cultures) voir

 

Des haies ont été plantées en limite de parcelles depuis 3 ans Les végétaux des haies

 

 

Les zones en jaune sont des zones de nourissage avec à l'origine un ratelier ou un bac en plastique dans lequel je posais une botte de foin avec l'aide du tracteur.

 

 

IMG_2059

 

Le ratelier est en face de l'abri et il y avait une seconde botte dans "le petit bois". Des filets à foin étaient placé sous le gros pin (hors période de processionaires) , le long de l'entrée et juste à l'entrée de la partie centrale.

 

Les zones en gris sont stabilisées avec de la tuile cassée et du gravier en complément. Pour compéler, Longlette étant mal voyante, Bohême reine de l'évasion et la neige fréquentes, j'ai progressivement mis en place des clôtures en planches de douglas (les juju n'y touchent pas) et poteaux traités. Le terrain étant à une altitude de 800 m les rubans jouaient les guirlandes de noël une bonne partie de l'hiver.

 

 

IMG_6732

 

La largeur est théoriquement de 3 m mais j'ai mis un peu plus. Les tracés ont été fait à l'aide de Kermit le tracteur pour qu'il puisse accéder partout. Les allées sont stabilisées sur la moitié de la surface (sans avoir décaisser) se qui permet aux juju de choisir le sol sur lequel elles marchent.

 

 

1a

 

Foin mouillé au menu

Jusque là, c'était plutôt rôdé. Distribution du foin en grosse bottes quand le bac ou le ratelier étaient vide, remplissage des fillets à foin les matins avant de partir à l'école.

 

Sauf qu'en 2019, Bohême tousse.

Préconisation du véto  :  foin trempé 30 minutes minimum.

ça n'a l'air de rien, mais ça change pas mal de chose puisque je dois nourrir les 4 juments et Mrs Djinfizz au foin mouillé et mouiller une botte entière, c'est juste pas possible. Le foin doit être consommé dans les 12 à 24 h maximum et mouiller le foin est chronophage.

 

Pour ce faire, j'ai détourné de son usage premier un bac à eau. Je le rempli au moins à moitié d'eau puis je bourre de foin. (eau récupérée des goutières et stockée en cuves de 1 000 l, je n'ai ni électricité ni eau courante aux Bruneles)

 

Sauf que le foin sec; sur de l'eau ; ça flotte .....

 

Après des essais divers et variés, j'ai trouvé la solution la plus efficace et la moins difficile physiquement. Je m'arme de mes bottes, passe les pieds dans un seau pour les débasser de la terre et mets les pieds non pas dans le plat mais dans le bac.

 

C'est ainsi que le foin mouillé coule.

 

 

IMG_6731

 

Une première tournée juste mouillée est donnée aux juments le long de la clôture en bois d'accès (vers la flêche rouge du plan) afin qu'elles patientent jusqu'à ce que le reste trempe les 30 minutes nécessaires . J'utilisais des filets à  foin jusque là, mais l'arrivée du marmot les rends inutilisable car des pieds de poulain arabe passent dans les mailles et je refuse de prendre le moindre risque.

 

 

IMG_6744

 

Pendant que la soupe trempe, je m'arme de mon rateau, ma pelle et ma brouette

 

 

IMG_6740
IMG_6741
IMG_6742

 

La soupe sera ensuite servie après égoutage dans 8 bacs rectangulaires (utilisée normalement pour l'eau en été) répartit autour de l'abri (4 bacs, soit 6 brouettes), dans la clairière du petit bois (4 bacs, re 6 brouettes) et de nouveau le long de la barrière vers le portail. (4 brouettes)  Le point sous l'arbre à sieste (le gros pin) est temporairement abandonné. Je devrai récupérer des baignoires d'ici peu et les bacs pourront y être installés.

 

 

IMG_6615
IMG_6628
IMG_6640

 

Et comme c'est le week end et que j'ai du temps, j'en profite pour un ramassage des crottins autour de l'abri (ça c'est tout les jours pendant que le foin trempe) , sur les pistes et faire des tas dans le petit pré à droite en rentrant. Les glands tombés cette semaine (risque d'intoxications alimentaires pour les juments) sont eux ramassés et mis sur le tas de foin pourrit/fumier.

 

Les crotins sont ramassés quotidiennement sur la surface autour de l'abri, 1 X par semaine sur les zones en graviers et une fois / 3 semaines sur les autres surfaces sauf neige et dans ce cas, je ramasse pas. Je passe la herse les jours de beau temps et par grand froid pour étaler les crotins, apporter de la matière organique et limiter le parasitisme.

 

 

IMG_6729
IMG_6730

 

 

Voilà il est approximativement midi quand mes deux clochettes poilues arrivent dégoulinantes (une baignade était au programme ? ) . Pil l'heure pour rentrer, un potimaron sous le bras.

 

Au menu ? Parmentier de canard confit, potimaron et coulmelles séchées.

 

Le début d'après midi, encore ensoleillé, j'en profite pour couper les vivaces cassées par la neige dans le jardin du haut. L'hiver n'est pas la saison qui le valorise, il va falloir que je continue d'y travailler mais la surface manque .....

 

Le reste de l'après midi se passera dans le canap

ou le fauteuil pour cracra qui a décidé de m'abandonner

 

 

IMG_5772

 

Bonne semaine



08/12/2019
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 138 autres membres