les-cavaliers-du-Haut-Forez

les-cavaliers-du-Haut-Forez

Un jardin, perché à 1 100 mètres d'altitude ?


Le jardin fin mai 2/3

Le jardin est divisé en plusieurs espaces.

Voici le jardin du bas.

 

Accessible depuis la rue et qui donne sur la cuisine. Ouverte aux chiennes, il est prioritairement planté d'arbustes, de vivaces faciles, quelques bulbes et de rosiers. 

 

C'est la partie la plus ancienne du jardin. Certains végétaux comme l'énorme cotinus pourpre, le lilas, la haie le long des voisins ou les pruniers étaient là avant moi. Les floraisons s'y enchainent toute l'année car c'est un lieu de passage quotidien

 

 

Vue depuis la rue : impasse du vieux fayard, sauf que c'est un énorme érable qui est à l'origine du nom .... De gauche à droite : un sureau, un rosier liane rose, le liquidambard (régulièrement recépé par la neige) dans lequel grimpe le rosier Cecile BRunner et un physocarpus énorme et couvert de fleurs

 

IMG_1330

 

IMG_1329IMG_1333IMG_1334IMG_1335

 

 

 

 

 

 

 

Quand on pousse le portail et qu'on regarde juste en face de nous : l'énorme boule de neige, le viburnum plicatum lanarth, des rosiers et une invasion de géraniums vivaces

 

IMG_1327

IMG_1228IMG_9829
IMG_1229IMG_0106
 
 
 

Dans les pots bleus : du côté du lila l'acer shirawasanum offert par Agustin il y a des années qui rejoindra la pleine terre cet automne.

Dans le second pot le corylus colurna pourpre de Maurice Laurent (il rejoindra lui aussi à terme la pleine terre) de la sauge qui passe son premier hiver, de l'armoise rampante, du bugle tricolore du diascia rose

 

IMG_1306
IMG_1308
IMG_9841
IMG_9625

 

Le massif du lilas est temporairement en pause mais les rosiers ne vont pas tarder. Seul Blanc double de coubert offre ces roses de papier de soie

 

IMG_1300

Pareil sur le pignon. Gyslaine de Féligonde et Félicité et perpetue sont couvertes de milliers de boutons. Patience, patience

 

La couleur pourpre est assurée par le Cotinus cogigria pourpre. Je crois pas en voir vu d'aussi gros. Il est régulièrement taillé par la neige mais il redémarre à chaque fois. Le rosier inermis tente l'escalade

 

IMG_1216
IMG_1282
IMG_1293

A son pied quelques pots et le portillon d'accès au jardin du haut.

Des géraniums qui attendent de rejoindre leurs nouvelles résidences mais aussi d'anuelles ou dans le gros pot gris un hydrangea et un pierris panaché qui fleurit rose

 

IMG_1299
IMG_1303
IMG_1304

 

 

Et puis quand on repars vers le portail : le massif des pruniers (condamnés car atteints par des champingons) planté de rosiers, hydrangeas, buis et géraniums macroryzum en majorité. J'y ai fais "un trou" permettant de voir le massif jaune et l'extrémité du massif est rdu rose du kolwitzia

 

IMG_1234

 

IMG_1221
IMG_1283
IMG_1285

Et puis sur la gauche, la lumière

Ronce de Fred, buis boule, Fenouil bronze de Pascale, Viburnum plicatum shasta (ou cascade les deux ont été planté et j'en ai perdu un) potentille, alchemille et rosier. Au fonde le physocarpus du portail

 

IMG_1230
IMG_1316
IMG_1317IMG_0113
 
IMG_9726
IMG_1320
 

IMG_0159

 

Bonne journée , je file à l'école

 

IMG_1337

Hélène


03/06/2020
3 Poster un commentaire

Le jardin fin mai 1/3

Lors du dernier article ( La roseraie des prairies ) j'avais promis des photos du jardin. Voici donc une série de trois articles à base de photos prises en ce lundi de Pentecôte. Il est pas 8 h quand je fais les photos. Je suis accompagnée de ma tasse de café et d'un jeune rouge queue fraichement sorti du nid.

 

Les rosiers s'ouvrent à peine et la pluie de mai a fait prendre de la hauteur à pas mal de vivaces et je m'initie au slaloom de tondeuse dans le jardin du haut. Le cornus kousa satomi du jardin du haut est couvert de fleurs qui rosissent progressivement. J'ai bien avancé sur le chantier en cours (le bleu arrive au jardin), il me reste à redonner vie au banc bleu dont les planches de l'assise ont pourrit.

 

Dans ce premier article : le jardin du haut.

Bonne ballade

 

Le massif du poirier : armoises, clématite vivace pourpre, alchemille, marguerites annuelles (d'où le slaloom ....) géraniums vivaces, knautia et rosiers

 

IMG_1254

IMG_1251

 

IMG_1157

 

IMG_1159

 

IMG_1160

IMG_1155

 

Juste à côté, dans l'angle. C'est bleu et blanc mais le rose ne va pas tarder à arriver. Iris, centauré, oreille de souris, corydalis, nepetas, narcisses, géraniums vivaces, marguerites annuelles et un reste de monnaie du pape

 

IMG_1188

 

IMG_0536

IMG_9864

On continue sur la gauche : viburnum plicatum pink beauty, spirée betulifolia thor gold, wegelia panaché, cotoneaster taillé, cornus kousa satomi, hydrangeas, et en toile de fond le rosier wedding day. Au pied un méli-mélo de vivaces

 

J'ai coupé les dernières fleurs du syringa microphylla hier

 

IMG_1265

 

IMG_1172

 

IMG_1166IMG_1167

 

IMG_1168

 

Le même massif le weekend dernier: syringa microphylla, bruneras, spiraea

 

IMG_9773IMG_9866

 

 

Celui qui est couvert de fleurs et qui sera la star du jardin dans les jours et semaines à venir. Avec la voute de fleurs blanches de wedding day, ça devrait être sympa

 

IMG_1260

 

IMG_1180IMG_1190

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_1189

En face au pied du lonicera fragantissima qui se couvre de fruits : violas cronuta, narcisses, thuyas boule, lavandes, sauge, gaura, corydalis à feuillage pourpre, tiarelle, rosiers

 

IMG_1170
IMG_1175
IMG_1183

On continue et on arrive juste en face de la pergola. Le banc est debout car les planches d'assises sont pourri et je ne veux pas prendre le risque de m'y assoir avec ma tasse de café.

Amélanchier, cornouiller panaché, rosiers, clématites, hellébores, pivoine, iris, géraniums, épilobes, magnolia, asters, astrances ......

 

IMG_1197

 

 IMG_1264

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_1280

 

IMG_1200IMG_0513IMG_0514

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

et quand on poursuit on arrive le long du four à a paim

Lavandes, santolines, poiriers, pommiers, miscanthus zebrinus, rosiers, géraniums vivaces, euphorbes, sédums, sauges, gaura, oeillets ....

 

IMG_1198
IMG_1206
 

 

Et si on continue, on arrive au portillon du jardin du bas.

Rosier Mme Issac Carrière et inermis issu d'une bouture.

 

IMG_1269

 

Bonne journée

 

IMG_1271

Hélène et le oisillon rouge queue


02/06/2020
3 Poster un commentaire

Il vous reste de la monnaie ?

Ha la monnaie. 

J'en ai jamais . Enfin là si, comme je ne consomme plus ni café au bar du village, ni le croissant qui va avec j'en ai pas mal qui traine dans les poches.

 

Là où j'en ai encore plus, c'est au jardin.

Il est violet !!!

Elles se sont resemées un peu partout et comme en complément, j'ai planté pas mal de tulipes pourpre, rose foncé voir violine, le jardin c'est habillé en aubergine.

 

Du coup, depuis mon banc (je vais finir la fesse carrée à cause de ces réunions info qui n'en finissent plus ) les tons de pourpre et de violet s'enchainent

 

Au premier plan : le pourpre du jeune feuillage du cotinus coggigria atropurpurea

 

IMG_9494

 

Au plan intermédiaire le lilas, la monnaie du pape et l'ilex aquifolium arlequin

 

IMG_9495

Et puis au troisième plan : les tulipes, des spirées et un joli malus récupéré au compost de l'école l'année dernière. Si quelqu'un sait qui il est précisément, je suis preneuse d'un nom de cultivar.

 

IMG_9517
IMG_9518

 

 

Fleurs roses foncé et jeunes feuilles pourpres qui verdissent progressivement. Je l'ai sauvé du broyeur l'année dernière donc aucune idée de la couleur des pommes par contre.

 

IMG_9515

 

Ajoutez à celà dans le pot de gauche le corylus colurna pourpre de Mr Maumo et une clématite elle aussi dans les tons de mauve qui devrait bientot s'ouvrir et une pointe de gris avec de l'armoise tapissante dans le pot.

 

IMG_9533

 

 

IMG_9527
IMG_9528

Et à droite, l'abri à bois qui attends que j'ai le droit de lui acheter un nouveau toit

 

Il manque une petite touche de rose ou de blanc mais elle arrive aussi. Le deutzia setchuenensis ne devrait pas tarder à s'en charger. Le rôle était jusqu'en début de semaine assurée par la spirée fujino pink

 

IMG_9538
IMG_8867
La même scène en arrivant du portail

 

IMG_9316

Avec la même décomposition en différents plans et une vue depuis l'arrière de la haie de troene

 

IMG_9310

IMG_9315

 

 

IMG_9312

 

IMG_9320Et là aussi un problème de fermeture de magasin de bricolage qui m'enpêche de passer le fil (le tout fin) en bordure de massif.

 

 

Portez vous bien. Je m'en vais apporter de l'eau à Djinfizz et longlette à la maison pour cause de sevrage du marmot

 

IMG_8953

Puis envoyer des mails à mes jeunes et leurs maîtres d'apprentissage indiquant qu'en fait, on a aucune idée de quand et comment organiser la reprise (à prior reportée au 2 juin ....)

 

Bises à tous et à toutes et bon courrage à celles et ceux qui n'ont pas la chance d'avoir un jardin ou des poilues pour les aider à passer leurs journées

 

Hélène


28/04/2020
4 Poster un commentaire

Le resto zoziox reste ouvert

En cette période de confinement le resto-zoziox reste ouvert.

Je ne soupçonnais pas une telle diversité avec au moins 5 ou 6 types de mésanges différentes

 

La charbonière mâle. Monsieur à mis sa cravate pour plaire à sa belle

 

charbonière male

 

 

Tient la voilà Madame charbonière. Plus fine et avec juste une petite tache noir entre les pattes

 

charbonière 2

 

 

 

La nonnette ou la boréale ? Impossible pour moi de les distinguer et de les identifier

 

mésange nonette

 

 

Plus rappide que l'éclair : la mésange hupée

 

huppée1

J'ai son adresse : elle habite dans les pins juste derrière la maison

 

 

 

Sauf erreur de ma part, celle là, c'est la mésange noire. Son ventre n'est pas jaune comme celui de la charbonière et le noir de la tête différent. Elle habite elle aussi dans les pins et ne dédaigne pas les cônes de l'épicéa du jardin

 

charbonière 1

 

 

 

La plus mimi mais elle aussi ultra rapide et qui se déplace en groupe (il y en as beaucoup aux Bruneles)

La mésange à longueue queue. Elle était occupée à éplucher le rosier

 

mésange longue queue

 

 

Et pour finir, la jolie bleue

 

mésange bleue

 

 

 

Passez une belle journée, nous, on bouge plus

 

IMG_8492

IMG_8131

Les poilues

 

 


26/03/2020
8 Poster un commentaire

Vues sur le jardin

Il fait un temps infecte

Un temps à ne pas mettre un chien dehors

Une Hélène non plus d'ailleurs.

 

Il fait tellement mauvais que finalement je regrête pas l'abcence de congés de février.

Du coup, voici quelques points de vue sur le jardin depuis l'intérieur

 

Vue depuis la porte du bas (soit approximativement la vue depuis mon ordi puisque la table est en face de la porte)

 

IMG_7815

On ne le voit pas depuis la porte d'entrée mais le pied du viburnum fragans est abondemment planté et les floraisons et feuillages s'enchainent tout l'hiver (hellebores, carex, primeveres, iris réticulata, vinca minor panaché, euphorbes, bruyères .....)

 

IMG_7850
IMG_7852

 

 

Juste à côté de la porte d'entrée, une fenêtre avec vue sur le branchage du cotinus cogigria pourpe.

 

 

IMG_7818

qui à la fin du jour

 

IMG_3984

puis ombrage la table de la terrasse tout l'été en compagnie d'un rosier grimpant inermis aux petites fleurs blanches simples

 

 

IMG_5128

IMG_2020

Toujours depuis le bas, il y a une fenêtre dans la cuisine qui donne sur l'allée très étroite qui longe le four à pain et aboutit au jardin du haut. Cette fenêtre est au raz du sol et normalement fermée à cette saison car très souvent eneigée.

 

IMG_7823
IMG_7869
IMG_7870

 

En arrière plan , les hélébores se sont faites sérieusement secouées par les tempêtes de cette semaine

 

IMG_7829
IMG_7871

D'ici peu, le passage disparaitra sous les fleurs et se frayer un chemin sans rien écraser deviendra un véritable exploit

 

IMG_0798Avril
IMG_3042Juin

 

La vue depuis le canap, dans la pièce du haut n'est pas la plus interessante car les dernières plantations ne sont pas visibles et les arbustes majoritairement caducs

 

IMG_7862
IMG_7863

Pourtant les hellebores (elles aussi généreusement secouées) sont en fleurs

 

IMG_7867
IMG_7842
IMG_7848

Les nombreux bulbes pointent le bout de leurs nez et d'ici peu apporteront une vrai touche printanière

 

IMG_1212
IMG_1750
IMG_1899

Puis, se sera l'explosion en juin et juillet

 

IMG_2564
IMG_2650
IMG_2859

 

Portez vous bien

Si il fait aussi mauvait qu'ici, restez planqué

Et puis si le temps s'améliore, sortez, partez en ballade, jardinez et pourquoi pas bricolez

 

Si le temps me permet de sortir le nez dehors, je pense être assez occupée

 

IMG_7017
IMG_7016
IMG_7019

Je crois que la pergola du jardin du haut a un petit air penché

 

Hélène


06/03/2020
4 Poster un commentaire