les-cavaliers-du-Haut-Forez

les-cavaliers-du-Haut-Forez

Un jardin, perché à 1 100 mètres d'altitude ?


Géraniums phaeum, les pourpres

Il me semblait que la dame de la météo a dit qu'il ferai beau aujourd'hui.

28 degrés et soleil normalement

 

Et bien il pleut, il y a du vent et on est bien loin des 28 degrés annoncés.

Donc, au lieu de monter Bohême, voilà la suite des géraniums phaeum présents au jardin.

 

Les fleurs sont très très proches et pour moi, sans le feuillage, impossible de les distinguer.

 

Voici le premier arrivé au jardin G.P. Somobor qui se resème généreusement et prend beaucoup de volume. Lui est facile à reconnaitre car il a une macule sur les feuilles

 

 

Un autre facile à reconnaitre grâce à son feuillage. Hyper lumineux, pafait pour animer l'ombre il devient volumineux même si il pousse dans les pieds d'Albertine, complètement à l'ombre. Les fleurs ont une pointe de rouge supplémentaire mais c'est vraiment pas flagrant. Il n'y a pas deux feuilles identiques.

G. P Springtime

 

 

 

En voilà un qui pour moi est impossible à distinguer des copains, ou presque. Un peux plus sombre, presque noir. Le feuillage est vert sans macules

G.P. Mourning Widow

 

 Auquel il faut ajouter G.P Raven qui lui a une pointe de violet  mais qui n'est pas encore en fleurs.

 


26/05/2018
0 Poster un commentaire

Phaeum lilas

Toujours pas la moindre rose au jardin. Le mauve en revanche, lui est bien là

 

Monaies du pape

 

 

Lilas

 

En franchement violet bien foncé l'aquilegia clematiflora de Monique

 

Et puis surtout

Les géraniums phaeum

Originaires des montagnes du centre de l'europe, ils forment vite de gros volumes couverts de fleurs dans les tons de mauves ou pourpre accompagnés de feuillages lus ou moins colorés. Quelques blancs son également au jardin

 

Blanc à feuillage vert le G. p. album

 

 

Qui, quand il s'hybride; devient "blanc pas blanc"

 

Le plus bleu, au feuillage aussi coloré que ces fleurs, planté cette année

G.P.Margareth wilson

 

Trois dans  des tons de lavandes. Plantés il y a deux ans, ce sont devenus des boules de fleurs

 

G.P.Kaligrapher, un de mes préféré surtout qu'il sera ensuite accompagné de Prairie skie, de stachys et de pavots

Le feuillage est bien découpé et accompagné de quelques macules pourpres

 

 

 

Et deux très proches. C'est principalement le feuillage qui permet de les distinguer.

G. P. Lavender pinwel dont la couleur change avec la lumière. Plus d'1 m 3 de fleurs !!!

 

Juste un ton en dessous et surtout sans la macule. Le feuillage est complètement vert G. P Lilly Lovel

 

Et les pourpres ?

Et bien se sera une prochaine fois, ils sont là aussi plusieurs, toute en camaïeu, mais là aussi plus ou moins, rouge, sombre, à macules, tricolores ou vert et comme les mauves, ils se resèment à foison

 

 


25/05/2018
3 Poster un commentaire

Fin avril, pulomaires et bruneras

Tout les ans, à la même période je me ravis de l'arrivée du printemps.

 

Impressionnant comme le jardin a changé en une dizaine de jours. Plus de doutes, le printemps est là

 

Et dans le jardin du haut où j'ai planté des bulbes comme les tulipes (dans du grillage) des narcisses et des muscaris

 

 

Je ne leur connaissais pas cette belle diversité et j'en découvre régulièrement. Je sent qu'il va y en avoir d'autres car les campagnols semblent les délaisser.

 

Le printemps ce sont les bulbes, les primevères mais aussi les pulmonaires.

Il y a la sauvage (issue du jardin de mes parents )

 

 

Et depuis deux ou trois ans, j'en ajoute des variétés cultivées qui ont parfois la bonne idée de se ressemer

 

En haut à gauche : P officinalis sissinghurst withe

En haut à droite P. rubra redstart (qui se resème)

En bas à gauche : P raspery splash

En bas à droite : P diana clare qui a en plus un très jolis feuillage argenté

 

Un seul échec : Opal qui fleurit bleue layette mais qui ne semble pas réaparaitre cette année.

 

Dans le genre feuillage dont je ne peut plus me passer non plus il y a les Bruneras. Gros avantage, elles sont présentes presaque toute l'année (feuillage caduc) et; contrairement aux hostas, elles sont insensibles aux limaces.

 

 

En bleue (la blanche est un peux plus tardive)

 

avec la belle polémoine carneum

 

 

 

avec le détail du feuillage :

 

La verte, toute simple mais au développement plus généreux que les autres

 

B. M. Hadspen cream. Les bords sont juste marginés de blanc. Fleurs bleues

 

B.M. variégata bien plus de crême que la précedente. Toujours à fleurs bleues

 

B.M.Looking glass au feuillage carément argenté

 

B. M jack frost  la plus diffusée .

 

Et puis Mr Morse est aussi au jardin (elle fleurit blanc) juste un peu après les autres

Passez une bonne journée. Je vais aller récupérer les semis d'astrance (en très grand nombre) et géraniums vivaces dans la pelouse et pouvoir ainsi commencer la saison de la tondeuse

 

Hélène

 


29/04/2018
4 Poster un commentaire

Mi avril, un air de printemps

Vue de loin, il ne se passe pas grand chose au jardin

Quelques primevères toutes simples apportent de la couleur. Des muscaris pointent le bout de leurs nez mais rien de bien folichon pour l'instant

 

 

 

 

Et puis qand on s'approche de plus pret

 

 

Viburnum plucatum pink beauty

 

Aquilegia

 

Un rosier

 

Abeliophylum

 

Spiraea betulifolia

 

Un rosier rugueux

 

Et puis, il y a des fleurs présentent depuis bien longtemps : viburnum fragantissimum et hamamelys doucement parfumées qui ont affronté les -18 de cet hiver

 

 

 

Plus récement, les hellébores ont issées leurs corolles hors de la neige et profitent des rayons du soleil

 

 

 

La semaine est annoncée chaude et le jardin va changer pour prendre des airs de plus en printaniers.

 

Passez une bonne journée, profitez de vos vacances ensoleillées.

Je file , il semblerai que j'ai cours.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


16/04/2018
4 Poster un commentaire

Saint Jean de Beauregard

Alors que Bohême n'allait pas bien et était hospitalisée chez le véto, Nathalie me propose de m'enmenner à la fêt des plantes de Saint Jean de Beauregard.

J'avoue que j'hésite car c'est quand même pas dans le secteur.

 

Et puis quand le véto me rends ma jument, il m'annonce des soins plus light car le lavage est prévu peut de temps après.

 

C'est donc avec joie que j'accepte la proposition de Nathalie.

Rendez vous à 6h30 vers Clermont Ferrand

C'est donc dans la nuit noire que je prends la route pour une bonne et longue journée

 

 

Il faut dire que c'est Jean, c'est l'une des plus grosses fêtes de splantes du printemps

 

On y trouve pleins de tentations

 

Des objets et idées

 

 

Des rencontres attendues ou inatendues

 

 

et puis Saint Jean c'est surtout son immense potager-verger

 

 

Ou se tient LA rencontre printanière des seeds lovers

 

 

 

 

Merci encore Nathalie de m'avoir enmenné, j'ai passé une sacrée bonne journée.

Il va falloir que je revienne voir ton joli jardin quand les roses seront de sorties et qu'on aille voir celui de ta voisines.

Je t'ai aussi préparé quelques boutures et "schlouks" comme le dit Mme Zeph. Elles devraient normalement s'adapter à ton sol et garderont un oeil sur les hautes Chaumes

 

A bientôt, avec le même sourire, le même soleil et la même bonne humeur

 


12/04/2018
4 Poster un commentaire