les-cavaliers-du-Haut-Forez

les-cavaliers-du-Haut-Forez

Les plantations 2022 : les arbustes

J'arrive au terme de la saison des plantations.

Le jardin n'étant pas bien grand (même s'il me reste quelques m²) et les premières plantations adultes, le rythme diminue.

 

Cette année mes trésors viennent de deux destinations majoritaires : la fête des plantes de St Priest et ma visite des pépinières Bessard à Piolat dans l'Ain (que je présenterai plus en détail car accompagné de plantations en pleine terre). 

 

La fête des plantes de St Priest est pour moi un rituel de printemps. J'y ai retrouvé des producteurs mais aussi beaucoup d'amis jardiniers et j'y ai passé une vrai bonne journée ensoleillée.

 

IMG_20220326_131605
IMG_20220326_131612
IMG_20220326_141843

J'en suis revenue le sourire jusqu'aux oreilles et trois cageots bien remplit

 

IMG_20220327_092506

 

IMG_20220327_092514
IMG_20220327_094102

Mon butin du jour était majoritairement composé de vivaces et de fougères mais j'ai également trouvé 5 jolis arbustes dont deux "gourmandises"

 

Les gourmandises  Feijoa et ragouminier

A mon retour de St Priest j'ai repiqué en gros pot deux jeunes Fejoas ou goyavier du Brésil. Il s'agit d'arbustes (ou petits arbres) fruitiers persistant. Limite en rusticité mais qui supportent -10, demandent un sol drainant et pauvre en matière organique. Le feuillage est persistant et ils font de jolies fleurs. Les fruits ont un gout d'ananas (goûté en Bretagne il y a deux ans). N'étant pas très gros, ils attendent en conteneur leur plantation aux Bruneles.

Plus d'infos :

 

Toujours dans la série des gourmandises, j'ai planté deux ragouminiers ou Prunus tomentosa aux Bruneles. Ils ont une jolie floraison précoce rose et forment en début d'été des petits fruits rouge acidulés. J'ai lu du bien comme du moins bon. Je tente et si c'est pas bon, les mésanges les mangeront à ma place. La floraison mérite de le planter en massif d'arbustes.

Plus d'infos : 

 

Les autres arbustes sont tous à vocation ornementale et ont rejoins le jardin.

Je me rends compte maintenant qu'ils ont tous pour caractéristique d'avoir un feuillage coloré. Ils viennent tous du même producteur : Christian Bessard présent à St Priest et dont j'ai visité la pépinière.

 

Berberis thunbergii 'natasza'      et                   Berberis thunbergi nana

 

 

Hydrangea quercifolia 'ice cristal' et Hydrangea paniculata 'shikoku flash

IMG_0744
IMG_0749

Ces deux hydrangeas ont été choisis pour leur feuillage. Ils fleurissent blanc tout les deux. L'hydrangea shikoku flash confirme qu'il y a toujours des exeptions en botanique. Il est l'un des rare à fleurir sur le bois de 2 ans (donc si on le taille ......)

Le premier est au pied de l'hamamelis en compagnie de fougères (que je présenterai dans un second article) et le paniculata est au pied d'un prunier dans le jardin du bas.

 

 

 

Cornus rutgans galaxy et Cornus kousa re tivano

Deux gros coup de coeur de l'année découverts tout les deux au fond du fond du jardin de M. Bessard. Je suis restée en admiration devant les végétaux adultes et j'ai fini par les dénicher dans une planche de culture en compagnie de fraxinus, sorbus et aesculus complètement inconnus (dommage que j'ai pas la place ....)

 

 

IMG_0746                                            
IMG_0747

 

Le Cornus rutgans galaxi est un petit arbre aux fleurs grosses comme des feuilles A5 ou presque. galaxy est blanc mais il y en as des roses.   Feuillage vert, très coloré à  l'automne. Petit, il est actuellement en pot, planqué à l'abri du soleil sous un érable du japon.

 

Le cornus kousa fleurit lui aussi blanc mais quel feuillage !!!!. Plus développé et véritable aimant pour mon regard, il a rejoint le jardin du haut. Juste en face de son ami le cornus kousa satomi qui est cette année couvert de fleurs. Les deux arbustes ont les mêmes exigences : sol frais, acide et ombre des arbres car ce sont des arbustes de sous bois. Hauteur d'environ 3 à 5 m mais croissance lente (le satomi est au jardin depuis plus de 10 ans et atteint à peine 2 m)

 

Plus d'infos et

 

Syringa persifolia

 

C'est ma seconde tentative.  Il fut chez mes parents et il est chez Maurice Laurent. Lui aussi a été choisi pour son feuillage découpé en lanière. La floraison est fine et de couleur violine. Pas très haut (1,5 m environ) Il est planté dans le massif des pruniers.

 

syringa afganica

plus d'infos

 

Passez un bon weekend, comme il a enfin plut je m'en vais déménager les juju et les mettre enfin le nez dans l'herbe

 

Hélène

 

"et moi, je bouge pas, je bronze"

Pastille

 

IMG_20220427_150408

 

 



07/05/2022
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 146 autres membres