les-cavaliers-du-Haut-Forez

les-cavaliers-du-Haut-Forez

Piège à chenilles processionaires , la suite

Cet automne, je vous présentais la fabrication de pièges à processionnaires du pin. http://les-cavaliers-du-haut-forez.blog4ever.com/fabriquer-un-piege-a-chenilles-processionnaires-du-pin

 

Depuis, ils ont légèrement évolué. La ficelle bleue se détends avec le vent et les mouvements des bouteilles. Je les ai donc remplacé par des sandows.

De même, les arbres étant irréguliers, afin d'avoir une bonne étanchéité, j'ai scotché les systèmes aux écorces. Les chenilles ne sont pas bien grosses et profitent du moindre espace pour partir en ballade et rejoindre le sol.

 

Aujourd'hui, les pièges ressemblent à ceci

 

 

 

 

Voici le résultat obtenu ces derniers jours :

 

 

 

 

Certaines bouteilles ont récupérées l'eau de pluie. Les chenilles qui y ont attéris sont donc mortes noyées alors que les bouteilles avec uniquemnt de la terre, sont "bougeantes".

 

Tous les arbres ne sont as protégés (je manque de bouteilles) et les arbres des voisins ne le sont pas du tout. Voilà donc ce qui se balladait au sol ce weekend

 

 

 

 

 

J'ai donc passé une partie de mon weekend a écraser ou bruler ces satanées bestioles. Si vous le faites, protégez vous de façon complètement étanche et en utilisant ciré, bottes, pantalons de pluie, gants, masque et scotchez les éléments entre eux. Les poils sont microscopiques et particulièrement urticans.

 

C'est le printemps, profitez en pour partir en ballade mais regardez ou vous mettez les pieds (et surveillez vos compagnons à 4 pattes) car ces animaux sont loin d'être inofensifs.

 

A plus

 

Hélène

 

 

 

 



22/03/2017
3 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 111 autres membres