les-cavaliers-du-Haut-Forez

les-cavaliers-du-Haut-Forez

Un nouvel an qui décoiffe !!!!

Après ma ballade creusoise, j'ai décidé de partir en vadrouille au moins une fois par trimestre.

Sortir de chez soi fait du bien.

 

A Noël, j'étais à Paris, pour un réveillon familial

 

IMG_6846
IMG_6858

J'avoue que les grêves de trains, la fatigue des semaines précédentes et les milles kilomètres parcourus en voiture ont partiellement gâché mon plaisir mais j'en garde le souvenir d'un Noël avec le sourire.

 

Pour le premier janvier j'avais réservé deux nuits dans un cabanon camargue avec une amie

Des années que j'en avais envie. L'hiver, pas de moustiques, pas de touristes, pas de "bronzesculs"" non plus.

 

Les plages sont à nous

 

Je confirme, qu'on a pas vu grand monde, et j'ai été très surprise par l'aspect très "vert" de la flore. Beaucoup d'arbres avaient encore leurs feuilles, comme en été.

Nous voilà instéllées dans un cabanon à moins d'1 km de la mer.

 

IMG_0642

 

Au petit matin, quand on ouvre les volets

 

IMG_0637

Nous avons profité de la journée pour une ballade (ventillée) entre étangs et bords de mer

 

IMG_0650
IMG_0655
IMG_0663
IMG_0677
IMG_0702
IMG_0685
IMG_0741
IMG_0692
 

 

IMG_0740

Là, croyez moi, même le plus basique des sandwich jambon de pays-fromage et une orange en dessert est un vrai repas. (Bon, il faut un bon bonnet et un coupe vent, car croyez moi, c'était ventillé !!!!)

 

IMG_0705

ça n'a pas l'air mais c'est plein de piafs et de gros zoziox qui passent en braillant, se posent, récupèrent une bestiole dans le sable ou la vase et repartent. Mieux que la télé.

 

Le soir, on décide de partir "en ville".

Mon erreur sera de laisser l'apn au gite.

On passe devant les arênes et comme c'est grand ouvert et qu'on entend du bruit, on passe la tête en espérant ne pas voir de coridas ...... On est tombée sur des jeux camargues avec bien évidement des vaches ou des taureaux. Ils sont munis de pompons ou cocardes de manades a récupérer en fonction des points que l'on désire marquer. C'est joué par équipes de 3 à 5. Le plus complexe étant d'attraper celui d'à peine quelques cm de diamètre au milieu du front de l'animal (accroché aux cornes).

 

D'autres jeux concistent à se faire charger et échaper aux cornes par des sauts et pirouttes toutes plus compliéquées les unes que les autres.

 

On a passé deux bonnes heures à en prendre pleins les yeux.

Le dinez qui a suivit était lui aussi 100% camargue : estouffade de taureaux, riz, fromage de chèvre et un gateau aux fruits confits et orange.

 

On profite ensuite de la mâtinée du 1° janvier pour repartir en ballade iodée avant de rentrer en début d'après midi.

 

Et ce weekend end ?

et bien j'étais de nouveau dans le secteur

 

 

 

J'étais hier à Avignon pour le salon du cheval où j'étais invitée par les propriétaires de l'étalon qui a sailli Untuition au printemps. Naissance prévue à partir de la mi-mai.

 

A bientôt

 

Hélène



19/01/2020
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 146 autres membres