les-cavaliers-du-Haut-Forez

les-cavaliers-du-Haut-Forez

Albertine

S'il devait n'y en avoir qu'un, ce serait lui : ALBERTINE

Et pourtant, elle pique mieux qu'un barbelé et n'est pas remontante. Une grosse pluie, les pétales sont par terre et il ne reste plus qu'a attendre l'année prochaine. Elle n'est pas gâtée par son nom, quelle idée de l’appeler Albertine, franchement. C'est Mr Barbier qui l'a nommé ainsi en 1921, c'était semble t'il un prénom à la mode à l'époque.

En fait, je pense que c'était pour mieux marquer les esprits, un nom improbable pour une rose somptueuse, généreuse car elle a la vigueur d'un sarmenteux, une couleur évoluant du saumon, au rose plus pâle avec une pointe de orange dans les boutons, et quel parfum !!!!

 

Elle fait partit des tout premiers rosiers plantés au jardin. En plein passage vers le jardin du haut, juste en face de la fenêtre de la cuisine, impossible de la louper, un mur de roses quasiment à touches-touches tellement elles sont nombreuses

 

2.jpg

 

1.jpg

 

C'est selon moi, l'un des plus beau grimpant qui soit

 

3.jpg

Juste à l'éclosion

 

4.jpg

Plus ouverte

 

5.jpg

Quelques jours plus tard

 

a.jpg

 

J'adore, et à chaque passage, je plonge mon nez dedans et profite de son sublime parfum

 

A son pied, Mona Lisa commence a bien se développer, il fleurira un peu plus tard et se faufile dans sa ramure. Il y a aussi des hostas, de la marguerite annuelle et des géraniums vivaces



01/07/2016
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 111 autres membres