les-cavaliers-du-Haut-Forez

les-cavaliers-du-Haut-Forez

Les compets


Fin de saison pour Untuition

Au printemps, j'avais décidé de confier Untuition à une jeune cavalière.

La jument n'a plus rien à prouver sur 80 km puisqu'en trois courses, elle fait deux podiums en 2015.

Il était temps de passer au stade supérieur et comme je n'ai pas les qualifications pour le faire, autant faire plaisir à un jeune.

 

Après quelques temps de recherche, j'ai fais la rencontre d'Oriane jeune cavalière de Rhônes-Alpes régulièrement classée en courses internationale et à quelques kilomètres de l'école où je travaille. 

 

Sauf qu'au lieu de courir sur 120 km elle n'en fera que la moitié.

La jument n'était pas dans son assiette, trop calme, pas forcément en état alors que correctement nourrit, avec des petits bobos qui guérissent pas comme il faut et toujours un problème ostéopathique sous-jacent.

 

J'ai donc récupéré Untuition quelques jours après sa course de St Nizier De Fornas (où elle finit seconde) et prends rendez-vous chez le véto.

Il fait une prise de sang dont les résultats montreront de l'Anaplasmose qui est une intoxication du sang transmise par les tiques.

 

Comme elle était pas top de top lors du contrôle véto final de St Nizier et qu'il y a un problème de musculature sur une fesse et donc un possible problème ostéo, on décide de faire des tests de flexion (on plie le membre le plus longtemps possible et on part au trot juste derrière  pour voir si il y a boiterie) et rechercher la cause de cette raideur de postérieur.

Avec le véto, on y passe plus de deux heures et pour finir il fait des radios.

Le problème est alors vite identifié.

Eparvin .....

 

C'est quoi ça de l'éparvin?

L'éparvin est une hyper-calcification des petits os du jarret et forcément, ça fait mal.

Le jarret correspond à notre cheville et est pleins de petits os. C'est lui qui permet la mobilité du bas du membre.

 

tuitui.jpg eparvin.jpg

 

Vue comme la calcification est développée, ça doit faire un moment que le problème est présent. Dans le cas d'Untuition ça pourrait venir de son mode d'élevage et d'une alimentation pas adaptée à son âge en période de croissance. Nous l'avons récupéré sauvage (au vrai sens du terme .....) à trois ans et les causes cévenols ne sont pas réputés comme très nourrissant.

 

Le traitement consiste à souder les os entre eux (les petits plats, au milieu de l'articulation) par une infiltration.

 

L'anaplasmose est également à soigner. Cure d'antibiotiques en intraveineuses trois fois / jours en boxe stérile car l'immunité est complétement anéantie. Cette maladie est assez rare et n'a pas de vrais symptôme contrairement à une pyroplasmose par exemple.

Les symptômes sont :

- fatigue

- manque d'état

- plaies qui ne guérissent pas correctement

- taux de globules rouges trop important dans le sang.

 

La maladie est rare, sauf que cette année, il y a eu beaucoup plus de cas. Le traitement était donc en rupture de stock.

Il nous a fallut attendre Aout pour disposer du produit et nous avons ensuite attendu que la chaleur diminue un peux pour hospitaliser Untuition.

Elle a alors passé 10 jours enfermée dans un boxe, sur sol plastique, en tête-à-tête avec un filet de foin, sans mettre le nez dehors.

Autant dire qu'elle a pas vraiment aimé ....

 

Je l'ai récupéré fin aout pas vraiment en état, complètement démusclée  et épuisée.

 

tuitui 2.jpg

 

Depuis son retour, je la soigne chaque jour et elle reprends de l'énergie chaque jour un peux plus. Elle c'est déjà bien remplumée et les côtes ne sont pour ainsi dire plus visibles.

 

Le véto est passé la semaine dernière faire des radios de contrôle.

Il est confiant, la calcification prévue est en train de se faire et elle a de nouveau l'oeil vif.

Untuition recommence à rimer avec dragon et ça, c'est bon signe.

Elle est toujours en phase de repos et reprendra très progressivement le travail.

 

On va commencer par une à deux sorties d'une à deux heures au pas voir avec un peux de trot, sans forcer, juste pour continuer à mobiliser l'articulation et lui permettre de se remuscler. Le véritable entrainement en vue de reprendre sa carrière en endurance est prévue pour le printemps.

 

J'espère la monter en course sur 60 km et qu'elle puisse repartir en international en 2017 peut être à nouveau sous la selle d'Oriane car la jument s'entendait vraiment bien avec sa jeune cavalière. Et puis, si elle n'arrive pas a finir une course d'endurance, soit elle nous fera de jolis poulain (son modèle plait beaucoup et elle a de belles performances)  soit on fera de la ballade-rando-trec car c'est pas une jument a laisser inactive.


09/09/2016
1 Poster un commentaire

Reprise de saison pour Bohême

Après une longue interruption suite à un accident de voiture, me revoilà à cheval et nous attaquons la saison 2016.

Cette année, Bohême a 5 ans. L'objectif de la fin de saison est Uzes (a cheval cette fois ci) sur la distance de 60 km. Mais avant de s'attaquer à cette distance nous allons participer à plusieurs courses sur 40 km et ce week-end fut celui de la remise en route.

 

J'ai donc profité de l'opportunité d'avoir une course à moins de 10 km de la maison pour engager Bohême sur 20 km en jeunes chevaux donc à une vitesse comprise entre 12 et 15 km/h. Il s'agit de la course de Luriecq que nous organisions l'année dernière et que la propriétaire de l'élevage a décidé de reprendre.  Rémi se charge de l'assistance et des photos.

 

Nous avons eu un bol monstrueux au niveau du temps. Il a plut des trombes toute la nuit et le matin, le soleil a décidé de sortir son nez et le vent a séché les pistes. Parfait pour nous.

 

J'ai cette année, encore, apprécié le travail fait par Valentin ce début de printemps. La jument est à l'écoute, facile, généreuse et comme régulièrement, emmène son petit groupe dont elle prend la tête sans se poser de questions

 

6.jpg

 

4.jpg 2.jpg

 

1.jpg

 

Sage comme une image ma Bohême, qui se fait plaisir autant que sa cavalière lors d'un bon galop "pleine balle" sur la voie ferrée. Un bonheur a monter et c'est encore une fois avec le sourire que je passe la ligne d'arrivée

 

5.jpg

 

La course est validée sans soucis, à une vitesse de 13 km/h sans jamais forcer ni montrer le moindre signe de fatigue ou de faiblesse. La prochaine sera début juin à St Nizier de Fornas  sur 40 km donc encore une fois pas bien loin de la maison. D'ici là, reprise du travail, dénivelé, longues sorties au pas mais aussi travail de trotting et en carrière pour poursuivre le travail initié par Valentin.


22/04/2016
0 Poster un commentaire

Uzes : piétonne une fois de plus

C'est la troisième fois que je vais à Uzes pour la finale nationale jeunes chevaux

Et c'est la troisième fois que je suis piétonne

Les deux premières, c'était normal car j'étais pas censé monter. Mais là je devais être cavalière et monter Bohême sur l'épreuve de 40 km.

 

Sauf que non...

Pourquoi ?

 

Et bien voilà pourquoi :

WP_20150923_005.jpg

 

C'est un cedez le passage sans visibilité donc je m'arrête, je vérifie et je m'engage. Et là, bardafouek !!!! Le partner fait un 1/4 de tour sur lui même sans que j'ai rien vu venir. C'est mon premier accident de la route en plus de 20 ans de permis.

j'ai eu de la chance car contrairement à la clio qui m'a emplâtré je roulais vraiment pas vite. Je n'ai donc que des problèmes musculaires et ostéo mais rien de cassé.

En fait, mon bassin étant bloqué dans le siège par la ceinture de sécurité, c'est le haut du buste qui a suivit le mouvement et qui l'a hélas conservé. Me voilà "de biole" comme on dit ici

 

Autant dire que pour monter à cheval, même 10 jours plus tard, c'est pas l'idéal, surtout sur 40 km ....

C'est donc Laurine cavalière d'endurance expérimentée et monitrice d'équitation qui qualifiera Bohême sur la  distance de 40 km. Pour une première, elle parcours la distance de 40 km à la vitesse de 14km/h et récupère sans problèmes. De mon côté, je me charge des bouteilles d'eau, de la tenir et de faire tant bien que mal les trotting.

 

1.jpg


2.jpg 3.jpg


4.jpg


5.jpg 6.jpg

IMG_7400.JPG

Elle a ainsi gagné le droit de rejoindre les copines et minimum trois mois de vacances. Elle reprendra le travail pas avant janvier avec je l'espère une aussi belle saison que cette année.

 

2.jpg 5.jpg

 

Untution, Bohême                                 Bloudie au premier plan suivit de Bohême et d'Untuition à peine visible et sur la droite Lonlon-gros-bidon


8.jpg

Et le gros bid qui sort du brouillard c'est lonlon qui semble nous préparer un petit mâle pour la fin du mois de Mai. Même père qu'Untuition donc je l'espère les mêmes capacités que sa demie soeur qui pour rappel gagne sa course sur 80 km en septembre après la course de Chavanay (70 km/ jour durant deux jours et un gros dénivelé) ne soit annulé

 

Un été bien occupé


19/10/2015
0 Poster un commentaire

Des weekend comme on les aime : Bohême en jeunes chevaux et tuitui en international !!!!

ça fait un moment que je n'ai pas posté d'articles car le moins qu'on puisse dire, c'est qu'on ne manque pas d'occupation ....

Le jardin est un grand garçon, et comme il n'est pas assoiffé, il se débrouille tout seul.

 

La plaie de Longlette continue son évolution et sa guérison. Elle évolue bien, mais comme le trou était gros, c'est long. Patience, patience... Au moins, elle est de nouveau dehors et les soins se sont simplifiées. Voilà donc une heure de gagnée soir et matin.

Les autres juju sont toutes au top. Le weekend dernier, je qualifiais Bohême à St Nizier sans aucuns soucis. J'ai vraiment pris plaisir à la monter. La jument est fine à monter, réagit à la moindre sollicitation, part seule et n'a peur de rien ou presque. Une rêve !!!! ou enfin plutôt le travail réalisé par Valentin dans la plaine

1.jpg

Le dimanche après une soirée bien arrosée, je retrouve mes occupations de grooming accompagné de Max et Rémi sur la première boucle, à la différence que c'est un étalon, qu'il est gris et que dessus ce n'est pas un barbu mais une jolie fille. La course se passe plutôt bien jusqu'à ce qu'un bouchon de circulation se forme....

Vache boiteuse = pas de point d'assistance

3.jpg 2.jpg

Dimanche, rebelotte. Cette fois sans moi. Max et sa soeur prennent en charge l'assistance de Rémi qui finit sa course sous la pluie mais gagne quand même sa première étoile.

Rémi et Untuition passent au niveau international ..... et la grande grise gagne le qualificatif de dangereuse. Elle c'est encore mise debout pour les muqueuses et le M'sieur à pas aimé, mais alors vraiment pas. Va falloir travailler ça, si on veux pas de problèmes. Mais bon, quand on pense au lieu et à l'état où on l'a récupéré, le barbu a fait un sacré bolot dessus.

4.jpg 6.jpg 7.jpg

L'assistance est gérée de main de maître par Max et sa soeur. Le 14 juin est noté depuis plusieurs mois dans mon agenda avec les 3 lettres JAS et or de question de louper ça d'autant plus que les deux jardins sont juste à côté de chez mes parents

3.jpg 2.jpg 1.jpg

Je n'ai donc que peu de photos et j'avoue avoir regardé l'heure quand j'étais dans les jardins, trempée jusqu'à l'os, espérant qu'elle les épargne. Les 20 derniers km ont été fait sous la pluie et à 17h42 le texto attendu arrive "Tuitui est étoilée" .  Voilà le résultat d'un vrai travail d'équipe fait par Rémi son cavalier exclusif et depuis le début, l' assistance (max et sa soeur) sans qui c'est impossible, Catherine et l'élevage de Luriecq, mais aussi le véto, le maréchal et l'ostéo qui sont toujours disponible à chaque fois qu'on les sollicite.

 

 

 

 


16/06/2015
0 Poster un commentaire

90 km en fin de saison pour Untuition

En juin quand Untuition a eu son sur-os rémi a commencé à me tanner car la saison était finit. Une bonne excuse pour rester dans le canap. Sauf qu'a la mi aout, avec le véto, on a essayé de la faire boiter en trottant dans les tuiles ou les cailloux et on y est pas arrivé.

Du coup elle a été déclarée apte au service et Rémi a du quitter son canap pour poser ces fesses sur sa jument. Il a bien essayé de m'y envoyer mais comme j'arrive pas à la sortir du prés, je risque pas de sortir en extérieur ....

Bref, mi septembre, elle est engagée sur 40 km à sommant et en profite pour sortir du boxe sans que la porte soit ouverte... Elle laisse une partie du postérieur dans la porte mais comme ll y a forcément un véto sur place, on décide de l'enmenner sur la course. Nickel, pas la moindre boiterie. 40 km validés.

départ 2.jpg

 

15 jours plus tard, nous sommes partit faire un tour en bourgogne. Si Rémi a fait 60 bornes je dois pas en être loin non plus. Les organisateurs avaient décidé de transformer l'assistance en jeux de piste ... Heureusement que je sais lire une carte parcqu'entre les points d'assistance sans chevaux qui passent et ceux ou nous ne pouvons pas aller, il m'aurait attendu un moment....

Bref, cette fois il fait deux fois 30 km et au final, la course est validée par une véto sourde : manque de transit et 5 minutes plus tard elle me pose un crottin sur les pieds. Le travail commencé aux écuries de Luriecq où la jument est maintenant en pension commence à ce voir et elle ne montre pas le moindre signe de fatigue à l'arrivée. Son état n'est absolument pas comparable à celui de l'année dernière où elle avait parcourut la même distance et avait finit sur les rotules. Elle  a en revanche beaucoup maigrit et heureusement que Catherine réagit vite et change son allimentation ce qui lui permet de reprendre du poids avant la prochaine échéance

 

Nous avons ainsi obtenu de justesse notre qualif pour Uzes. C'était la dernière course en jeunes chevaux et nous devons engager lundi au plus tard.

 

Mi octobre nous pensions donc profiter du ciel bleu, du kssitkssit des cigagles, du soleil et des olivier. Sauf que le ciel en a décidé autrement. Des orages monstrueux ont transformé le site en lac et la course est tout simplement annulée.

 

On part finalement dans l'Ain où nous retrouvons Murielle qui elle, était à Uzes, les pieds dans l'eau. On a pas de bol car elle a ramené la pluie avec elle et les 90 km de la course se feront quasiment intégralement sous la pluie. 

La grosse différence ne vient pas forcément de la distance, mais de la 3° boucle. Cette fois encore, Rémi profite de la grande expérience de Murielle et Bertrand qui permettent la qualification de la jument. Celui de Catherine se voit bien aux gates et au boxe. La jument se pose enfin.

Au final, cardiaque à 46, et tout est ok. Ils sont qualifiés sur 90 km en vitesse imposée et pourront commencer la vitesse libre voir les courses sur deux jours l'année prochaine. Ils attaquent le niveau national voir l'international. Une vrai belle réussite qui était loin d'être imaginable en juin.

 


18/10/2014
0 Poster un commentaire


Recherche

Vous recherchez ? :