les-cavaliers-du-Haut-Forez

les-cavaliers-du-Haut-Forez

Le jardin des autres


Chez Fred du jardin du Mayet

Découvert, il y a plusieurs années par l'intermédiaire du blog Le jardin du mayet j'ai rencontré Fred l'année dernière via les jardins d' art et soins.

 

Des jardins privés sont alors ouvert au public via le paiement de quelques euros reversés à l'association afin de permettre la création de jardins dans des lieux de santé.

Ne pouvant être présente cette année pour l'ouverture du jardin, j'ai contacté Fred après avoir récupéré son numéro sur la plaquette et il m'a donné rendez vous samedi dernier en début d'après midi. 

 

Le jardin, malgré les problèmes du gel qui a roussi les hydrangéas et autres plantes, est toujours aussi opulent.

C'est un jardin fait de points de vues, de dégagements, de volumes, de verticales (par les barres de schiste ou le tronc des arbres à écorces décoratives) de pleins et de vides.

Je ne rentrerai pas dans le détail des espèces plantées afin que vous puissiez mieux profiter de la visite avec son jardinier.

 

Voici donc après un tri très drastique les 40 images qui représentent selon moi, le mieux l'espace du jardin du Mayet.

 

 

 

Je ne peux que vous conseiller d'y aller. Je vous assure que vous passerez un bon moment. Le jardin est facile d'accès puisqu'à côté de la grosse route qui relie Ambert à Thier et le village a un petit restau qui vous servira un déjeuner (j'ai pas testé)


24/05/2017
7 Poster un commentaire

Les photos du jardin de Momo en gros plan

 

 

Tout est dans le titre. Les photos du jardin de Maurice sans recadrage ni assemblage

 

 

Le résumé du super week end du 15 mai avec entre autre la rencontre du "girls band" de Maurice est quand à lui


16/05/2017
3 Poster un commentaire

Un week end comme on les aime

 Le week end s'annoçait prométeur.

 

Sauf qu'en ouvrant ma porte samedi matin, il pleut à seaux.

Ma visite du tout jeune jardin partagé de la commune a donc été écourtée. Trop d'humidité et pas assez de degrés au menu.

 

J'ai donc pu partir plus tôt vers Saint Romain en Gal et le jardin de Maurice Laurent, Maître S Viburnum.

J'ai ainsi pu faire deux tours du jardin. Un premier avec Maurice et ces groupies toutes membres du SOL dont je fait partie

 

 

Puis une seconde ballade avec Nathalie et Viginie a qui j'ai piqué ces deux photos

 

 

Croyez moi si vous voullez, mais on passé un moment vraiment génial surtout que j'ai laissé la pluie à St Etienne. 

Le jardin étant en avance, les floraisons étaient logiquement différentes mais toujours aussi belles.

 

Les viburnums de l'entrée juste après le passage étroit

 

 

Un peux plus loin, sur la droite

 

 

Le nouveau bestiaire de l'année. Perso, j'adore et je vois ma pelle à cendres et mon pic à feu différemment depuis .....

 

 

Le jardin sec, une splendeur

 

 

Juste après (ou juste avant ...) un lieu plein de romantisme

 

 

La prairie de graminée, sans le violet des haux  que les chevreuils ont mangés

 

Ce jardin est vraiment une plendeur, quelque soit la saison. J'en prends pleins les mirettes à chaque visite.

On ne sait lus où poser les yeux tellement c'est beau

 

 

 

Les photos sans assemblage ni recadrage sont dans l'article qui précède ou 

 

Et puis le lendemain, après une soirée en bonne compagnie, j'ai enfin pu remonter à cheval.

Untuition a trouvé une nouvelle jeune cavalière et de mon côté, j'ai enfin pu poser mes fesses sur le dos de Bohême.

Elle avait de l'énergie pour deux mais a été plutôt sage. Je suis loin de pouvoir ressortir en course mais c'est un bon début car au bout de 30 minutes au pas, je n'avais aucune douleur

 

 

Quand je vous dis que j'ai passé un merveilleux week end ......

 


15/05/2017
9 Poster un commentaire

A quelques Km du Puy-en-Velay

Les chiens ne font pas de chats.

Ou alors, des chiens-chats ou des chats-chiens.

 

Mes parents ont acheté il y a plus de 30 ans un tas de pierres au milieu d'une champs, ou plutôt d'une friche de plusieurs milliers de m².

Aujourd'hui, la ruine est bien loin, et la friche c'est transformée en jardin "de vacances".  C'est entre autre grâce à cette maison, puis la découverte de la région qui l'entoure que j'ai migré vers ma montagne après avoir suivit des études de Paysage à Blois.

 

Autre point commun, l'amour des vieilles pierres, des charpentes tordues en "bois d'arbres", de la chaux et des maisons de caractère (même si en ce moment je maudis celui qui a monté les murs de la mienne car rien n'est droit, ni vertical, et encore moins perpendiculaire ...)

 

L'altitude étant inférieure, le climat est plus "facile". Il y fait moins froid mais aussi plus chaud et surtout plus sec. De même le sol est nettement moins facile à travailler que le mien. La barre-à-mine est un outil régulièrement de sortie et faire un trous de plantation peut se révéler un travail de forçat. Il suffit pour cela qu'il y ai un joli bloc de basalt en embuscade, caché sous quelques cm de terre.

 

Rien à voir avec le mien.

 

C'est un jardin d'arbres, parfois pas courant ou même carrément rares

 

6.jpg 2.jpg

 

de feuillages,

 

12.jpg 21.jpg  9.jpg

31.jpg

 

de lumières,

 

10.jpg 11.jpg 13.jpg

 

d'écorces

 

14.jpg 23.jpg 3.jpg

de fleurs parfumées comme le lilas qui embaume le banc de la porte arrière et qui fait un point d'observation idéal pour surveiller les tondeuses

 

4.jpg 20.jpg

 

8.jpg

Euh, elle fait la sieste sous l'érable la tondeuse. Il faut dire qu'elle a le ventre pleins après s'être gavée d'herbe de printemps pendant 15 jours

 

Et puis, il y a part endroit des massifs de vivaces qui apportent de la couleur variant avec les saisons plantées par ma maman. Après les primevères par centaines, les crocus et muscaris, c'est au tour des géraniums de fleurir accompagnés par les iris ("qui fleurissent pas" ....) des ancolies ("qui fleurissent quand on est pas là") des bourraches qu'elle a arraché par brouettes entières et qu'elle réclame maintenant et des g. macroryzum "qui prennent toute la place mais qui évitent d'avoir à désherber".

 

5.jpg 15.jpg 25.jpg
26.jpg
29.jpg 30.jpg 32.jpg

 

Oui, ma maman est une jardinière insatisfaite, qui voudrait un jardin fait des taches de couleurs, de vivaces, de roses à foison en fleurs uniquement quand elle est là, mais je connais une autre personne un peux dans le même genre. Elle rêve du bleue des céanothes, du parfum des choysias, de confitures de figues, de fleurs de camélias et de tout ce que son climat ne permet pas.

 

En tout cas, une chose est sure, ce jardin n'est peut être pas le mien, mais j'y suis bien à bouquiner au soleil, les fesses dans l'herbe et accompagné du parfum du lilas. Il est d'ailleurs pas impossible que si j'avais eu une grande surface à planter, il y ressemblerai surement un peux, ou même beaucoup.

 

 

 


18/05/2016
4 Poster un commentaire

Pelerinage annuel chez Mr Mau

C'est devenu une habitude.

Tout les printemps, je me rends dans le jardin de Maurice Laurent. J'aime autant le jardin que son propriétaire toujours souriant.

L'année dernière, il pleuvait mais cette année, le soleil est au rendez vous. Les oiseaux ajoutent la bande son le parfum des lilas en fleurs chatouille les narines.

 

Pas de blabla inutile, que des photos

Il suffit de suivre le sourire de Mr Mo

 

31.jpg

 

Allez, suivez nous

 

 

 

Il me reste plus qu'a attendre la floraison des nombreux viburnums de Mr Mo présent au jardin et ils sont pas loin d'une dizaine. V. plicatum "lanarth", "pink beauty" "cascrade" et shashta"

 

J'avais complètement craqué sur cette association l'année dernière et j'ai donc acheté ces arbustes que j'ai placé dans le massif du pignon

 

3.jpg

 

 


09/05/2016
4 Poster un commentaire


Recherche

Vous recherchez ? :