les-cavaliers-du-Haut-Forez

les-cavaliers-du-Haut-Forez

Le bal des roses


Albertine

S'il devait n'y en avoir qu'un, ce serait lui : ALBERTINE

Et pourtant, elle pique mieux qu'un barbelé et n'est pas remontante. Une grosse pluie, les pétales sont par terre et il ne reste plus qu'a attendre l'année prochaine. Elle n'est pas gâtée par son nom, quelle idée de l’appeler Albertine, franchement. C'est Mr Barbier qui l'a nommé ainsi en 1921, c'était semble t'il un prénom à la mode à l'époque.

En fait, je pense que c'était pour mieux marquer les esprits, un nom improbable pour une rose somptueuse, généreuse car elle a la vigueur d'un sarmenteux, une couleur évoluant du saumon, au rose plus pâle avec une pointe de orange dans les boutons, et quel parfum !!!!

 

Elle fait partit des tout premiers rosiers plantés au jardin. En plein passage vers le jardin du haut, juste en face de la fenêtre de la cuisine, impossible de la louper, un mur de roses quasiment à touches-touches tellement elles sont nombreuses

 

2.jpg

 

1.jpg

 

C'est selon moi, l'un des plus beau grimpant qui soit

 

3.jpg

Juste à l'éclosion

 

4.jpg

Plus ouverte

 

5.jpg

Quelques jours plus tard

 

a.jpg

 

J'adore, et à chaque passage, je plonge mon nez dedans et profite de son sublime parfum

 

A son pied, Mona Lisa commence a bien se développer, il fleurira un peu plus tard et se faufile dans sa ramure. Il y a aussi des hostas, de la marguerite annuelle et des géraniums vivaces


01/07/2016
7 Poster un commentaire

Coral glow et conte de chambord

Le bal des roses a enfin commencé. Il était temps car nous sommes fin juin

Le jardin est planté d'une bonne centaine de rosiers, presque tous différents (il y en a quelques uns en doublon mais ils sont vraiment minoritaires)

Certains sont de grands classiques et d'autres sont un peu moins courant, tel ce Coral Glow de Dominique Croix.

L'obtenteur Croix est bien connu des jardiniers amateurs de roses car c'est entre autre l'obtenteur de Sourire d'orchidée ou Déclic.

La pépinière est dans le département, sur le Pilat soit a une cinquantaine de km de la maison. Les pépinières Croix

J'ai ainsi la chance d'avoir au jardin des obtentions qu'on ne trouve qu'a la pépinière comme ce Coral Glow

 

Il s'agit d'un petit rosier grimpant obtenu en 1964, planté dans "le massif des envahissantes" à l'entrée du jardin. Il a pour mission d'escalader le claustra de bois au dessus du muret. Planté il y a deux ans, il mesure déjà pas loin d'1,5 m et est aussi peu épineux que remontant

 

40.jpg

Avec ces voisins le liquidambard, le rosier Comte de Chambord, la rhubarbe (qui va bientôt finir en confiture) de l'alchemille, du phalaris panaché, du géranium macroryzum, et de la persicaire rose plus tard dans l'été. Pas ou presque pas de désherbage dans ce massif

 

8.jpg

 

7.jpg 42.jpg
43.jpg 44.jpg 45.jpg

 

Sur sa gauche, le rosier Comte de chambord, lui aussi remontant est absolument énorme. Obtenu en 1860, il s'agit d'un Portland remontant et parfumé. Il atteint pas loin de 2 m de haut. Ce n'est pas un véritable arbuste car il élance de grandes canes , grosses comme mon pouce qui se couvrent ensuite de boutons sur toute la longueur. Il n'a pas ou presque pas de ramifications secondaires et l'orage de la nuit l'a en partit couché. Lui construire un support, fera partit des activités de l'été mais en attendant, je profite des roses parfumées

 

41.jpg

 

Bonne journée, au soleil de l'été

 

Le site de vente par correspondance des pépinières croix est


25/06/2016
6 Poster un commentaire

Recherche

Vous recherchez ? :