les-cavaliers-du-Haut-Forez

les-cavaliers-du-Haut-Forez

Le jardin au jour le jour 2014


Dans le rétroviseur : Mai 2014

Comme l'année dernière, je me joins à la proposition de Marie-Claude et vous propose la première rétrospective de l'année avec le beau mois de Mai.

Avril a été consacré à vider la grange et je manque d'images à présenter.

Mai est le mois du changement, chaque jour, une nouvelle fleurs s'ouvre d'autant plus que l'hiver a été clément même ici.

 

Voici donc mes vues préférées : une de début mai et une autre de la fin du mois

IMG_0461.jpg

vue.jpg

 

Deux mosaïque

Un assemblage à base de bulbes qui sont en pleine floraison et un mélange de vivaces et d'arbustes dont le lilas. Sa floraison a une grande importance car il annonce la fin des gelées . Les fruitiers sont également présent et ne tarderont pas à former de très nombreux fruits.

 

mosaique bulbes.jpg

 

mosaïque vivaces.jpg

Une découverte

 

Pour moi se sera la Tiarelle. Elle sera en fleurs jusqu'en Novembre. J'espère qu'elle ressortira au printemps car j'aimerai l'associer avec d'autres plantes à feuillages comme le brunera.

tiarelle.jpg

 

J'ajoute aussi celle qui fera mon plus grand bonheur. Rien de très compliqué puisque c'est une clématite mais c'est la première qui fleurit et c'est mon 4° essais. Je la dois d'ailleurs à un conseil de Mme Zeph et l'en remercie encore et encore

IMG_0477.jpg

 

Une déception :

Je deviens officiellement hélicitrice. ça grouille de limaces et d'escargots en tout genres.

a.jpg

 

Et pour finir deux associations préférées

 

Tout début mai, le carex bronze, la pensée et le myosotis. Les deux derniers sont des semis spontanées mais forment un bien joli mélange

association 2.jpg

 

Et puis la deuxième quinzaine du mois de Mai

Cérastium, ancolie rose très claire, géranium vivace et stolons de graminées que je vais finir pas déplacer. Les roses n'apparaîtront qu'un Juin, même si les boutons sont biens présents et gonflent de jours en jours

association.jpg

 

Et puis comme je n'ai pas de photos de bouquets mais que cette année sera celle des gros travaux, voici une photo du chantier

démontage plancher poutres 1.jpg

Mikado géant fait avec la charpente de la grange. Nous passerons quelques week end à les transformer en buches.

 

Et puis un lien vers le même article, mais de l'année dernière Dans le rétroviseur : Mai 2013 

Il vous montrera le décalage par rapport à l'année dernière dut a l'hiver extrêment clément de cette année 2014


31/12/2014
3 Poster un commentaire

Jardin givré en attendant le SOL 2015

A J-1 pour le Seeds Of Love d'Isabelle mes petits sachets sont prêts, les timbres achetés ce matin grâce au chasse neige qui a eu la bonté de descendre juste devant moi, les photos accompagnant les graines sont elles aussi prête à être imprimés.

Il ne manque plus que le top départ du 1° janvier à 1 heure du matin pour être fin pret.

 

En attendant, voici donc quelques photos prisent du paysage autour de la maison ou du jardin


30/12/2014
4 Poster un commentaire

D'or j'adore

Le jardin est passé à l'or en moins d'un week end. Les quelques matins de gel ne doivent pas y être complètement étranger.

Mais avant le jardin, je voulais vous faire profiter du point de vue que je contemple chaque matin. Je peu passer des heures plantée devant à regarder. Au fond, la dentelle c'est la chaîne des écrins. Le Mont Blanc est lui caché juste derrière les nuages

C'était vendredi matin entre 7h20 et 7h40

IMG_5387.jpg


IMG_5388.jpg


IMG_5389.jpg


IMG_5393.jpg


IMG_5394.jpg

 

Au prés des juju c'était pas mal non plus.

1.jpg

 

C'est moins bien quand je rentre le soir car il fait complètement noir, ce qui m’empêche de profiter du jardin.

Voilà donc à quoi il ressemble en ce samedi matin, sous le soleil.

 

pan jardin du bas.jpg

Le jardin du bas et son nouveau massif sur la droite. La grande bâche est là pour protéger le plancher de l'étage en attendant l'arrivée de fenêtres et du balcon forezien. Le poële mexicain est pour l'instant couvert d'un seau pour lui éviter l'humidité. Il rentrera au RDC de la grange dès qu'on lui aura trouvé une place.

 

2.jpg

Après avoir passé le petit portillon le long du four à pain (juste derrière le poële mexicain) on longe la maison et le massif dit du four à pain et on arrive au jardin du haut.

 

pan depuis le banc.jpg

La vue depuis le banc dans le jardin du haut


pan j du haut.jpg

Et la vue depuis la porte fenêtre.

 

Et quand on rentre dans le détail on peu remarquer qu'il y a encore quelques fleurs qui sont encore présentes mise en valeur par l'or des feuillages

27.jpg

Hydrangea petiolaris, Mahonia aquifolium qui débute sa floraison parfumée, evonymus compactum, epimédium et notre totem familial
 
10.jpg 11.jpg
Pas bien loin, une association qui me fais penser au jardin de Ticia : du sédum, de la coquelourde, de l'ékinops et au pied l'andormeda a feuillage persistant et qui fleurira en clochettes roses au printemps


13.jpg 26.jpg
Penstémon, armoise, calamintha et scabieuses : ça aussi c'est pas mal.

 

Et puis toujours dans le jardin du haut, il y a le coin du cornus kousa et de l'hydrangea qui commence à prendre de la maturité et cette année, le malus everest juste derrière est couvert de pommes
28.jpg

Le jardin du bas, n'est pas en restes lui non plus. Le berberis du nouveau massif passe à l'orange vif

21.jpg

 

Alors que le rosier Blanc double de coubert et le cerisier juste en face sont vêtu d'or

29.jpg 30.jpg

 

J'espère que le froid va encore patienter un peu car il en reste deux qui n'ont pas encore participé au spectacle : ce sont le cotinus pourpre planté devant la façade et qui atteint le premier étage et le liquidambar de l'entrée qui est bien repartit alors que la neige de novembre de l'année dernière l'avait diminué de plus de la moitié

 

17.jpg

Il devrait virer à l'orange vif, entre nuances et transparences



22/11/2014
3 Poster un commentaire

Le jardin le 15 Novembre

ça y est, le gel est là, j'ai gratté mon pare brise plusieurs matins et les juments ont mis leurs doudounes de poils pour l'hiver. Il n'a pas encore neigé mais elle est annoncé pour cette semaine.

Autant dire que j'ai eu un week end animé car il a fallut finir les déplacements de vivaces, la plantation de quelques arbustes et la mise en terre des derniers bulbes de tulipes (vivent les soldes ......) et finir le nettoyage général du jardin.

 

Ce que j'aime avec l'automne, ce sont les couleurs à la fois du grand paysage mais aussi des éléments plus proches comme un feuillage ou un lichen

IMG_4968.JPG

 

Voilà donc à quoi ressemble le jardin du haut en cette mi novembre

18.jpg

 27.jpg

 

25.jpg

 

Les feuillages prennent la vedette mais les fleurs sont encore très présentes.

Les fleurs du 15 Novembre entre floraisons estivales, automnales et hivernales

 

Et puis les feuillages qu'ils soient caducs ou persistant et qui commencent alors à ce montrer

19.jpg

Le houx panaché et la spirée à fleurs blanches au printemps

 


21.jpg 22.jpg

Un petit nouveau au jardin, terre acide, feuillage bleu persistant tout l'hiver et clochettes roses en mars-avril. J'espère qu'il se plaira car j'aimerai en installer d'autres. C'est l'andromeda polifolia. Il est annoncé rustique jusqu'à -15, -20 . A voir donc, c'est un essai.

 


28.jpg

Un mélange auquel je n'aurai jamais cru : l'oreille de souris et le cyclamen qui c'est beaucoup développé cette année.

 


43.jpg 44.jpg

Et deux autres éricacées : le skimia qui fleurira cet hiver et qui a bénéficie de l'ombre des vivaces cet été et le pierris panaché

 

Voilà pour aujourd'hui. Je voulais faire des photos du jardin du bas tout beau, tout propre et pret à affronter l'hiver mais le vent et la fine pluie qui se sont invitées en cette fin d'après midi m'ont plus incité à allumer le poël et à m'y installer pour boire un thé que ressortir avec le canon.

On était vraiment en automne aujourd'hui. Il me reste plus qu'a espérer que l'hiver n'arrive pas cette semaine.

 

 


16/11/2014
1 Poster un commentaire

Le massif des Chlouks

Les Chlouks ? c'est quoi un Chlouk ?

C'est une expression purement Zephirienne. Chlouk, c'est le bruit que fait la bêche quand elle divise une plante en deux permettant d'offrir ou de déplacer le doublon.

 

Il y a au jardin deux massifs, que jusqu'à présent je ne photographiais pas ou presque. Ces deux massifs sont ceux adossés à la grange et en attendant la rénovation de l'enduit, je les avais laissé tel quel.  Le massif des Chlouks est celui le long de la grange. Jusqu'à la semaine dernière, il mesurait approximativement 40 cm de large et était délimité par de bonnes grosses pavasses en véritable granit. Il restait à peine 20 cm de large.

 

 

Le voilà il y a deux ans

D'abord au printemps, fleurit grâce aux bulbes et au Viburnum bodnandense

24.jpg  26.jpg23.jpg


Puis en été quand la couleur est assurée par les népétas, geraniums vivaces, marguerites des prés et quelques rosiers dont  Gisaine de Féligonde et Félicité Perpetue

19.jpg 20.jpg

IMG_3498.JPG


Et puis cet été il c'est passé ceci :

27.jpg

permettant d'arriver à ce résultat là

28.jpg

 

Autant dire que j'ai passé une partie de l'été à cogiter le massif qui est au pied, d'autant plus qu'on passe le long chaque jour, au moins 3 ou 4 fois et ceci toute l'année. Le massif est pil poil dans l'axe de la porte d'entrée.

J'ai aussi profité de l'été pour faire des chlouks  pour planter mon futur massif.  Il sera principalement printanier mais aussi à fleuraison hivernale. j'ai aussi voulu qu'il y ai une forte proportion de végétaux à feuillage persistant ou présent par leurs formes ou leur couleur de feuillage.

Il est plein sud et la chaleur est reflété par le mur.

 

Voici le schéma de plantation ruminé tout l'été

nouveau massif.jpg

 

Il m'a ensuite fallut sortir la pioche, la bêche, récupérer quelques brouettes de fumier veux de deux ans, de la terre "de taupe" et du sable. J'ai passé le tout dans la bétonnière (faut bien qu'elle serve ....) pour obtenir un mélange homogène que j'ai ensuite déversé dans les trous laissés par les pierres enlevées. La bordure est maintenant assurée par des chevrons pas trop pourrit de la charpente soigneusement mis de côté.

15.jpg 13.jpg

 

Le massif fait maintenant 80 cm de large pas 9 m de long et comme je le voulais il est prioritairement à floraison hivernale et printanière

 

Le voici aujourd'hui à la fin des plantations

2.jpg 1.jpg

39.jpg

 

Ce qui permet à miss Pastille de pratiquer son sport favori : la poutre

6.jpg

 

Détails des feuillages et floraisons en cours

 

Les plantes à feuillage décoratif et/ ou persistants

Sarcococa, Heuchère pourpre, Bergenia, Lavandes, Miscanthus morning ligt de Mme Zeph, Cotoneaster lactea qui seront taillés, Hellebores, Iris germanica, Ajuga repens tricolor, Berberis bagatelle pourpre, vinca minor, vinca major panaché, plusieurs carex dont du panaché

 

Les plantes à floraison hivernales ou précoces au printemps

Sarcococa, hamamelis mollis, Bergenia, Hellebores, Viburnum Bodnandense, Vinca, Primula doubles, Anémones pulsatiles, Gazon d'Espagne, Arameria, Viola cornuta auxquelles s'joutent des centaines de crocus déjà en place, des tulipes, des jonquilles, chinodoxa, perces neiges et les petits iris bulbeux que je viens d'ajouter.

 

L'été un mélange de géraniums vivaces (des chlouks du reste du jardin) des campanules de plusieurs genres (venant du jardin du haut et de semis du SOL) et les rosiers devraient assurer le spectacle. La dernière phase consistera en la réalisation d'une VRAIE allée en DUR le long du massif. Ce devrait donc être notre dernier hiver à devoir marcher dans la boue au printemps !!!


15/11/2014
2 Poster un commentaire


Recherche

Vous recherchez ? :