les-cavaliers-du-Haut-Forez

les-cavaliers-du-Haut-Forez

Equirando 2013


Les participantes

On me demande souvent si j'ai pas peur de partir seule ?

Je ne pars pas seule puisque nous sommes 3.dans l'équipe des cavaliers du Haut forez.

3 filles à savoir, Longlette de sucès, Borninrosebud Et Caétéra ou super-cracra et ma pomme.

Autant je pars seule bipède autant, je partirai pas sans cracra. Cracra est une exceptionnelle chienne de garde. On ne m'approche pas quand je dors et on ne touche ni à ma jument ni à mes affaires sans qu'elle donne de la voix voir montre sa belle dentition.... Le reste du temps, c'est une machine à câlins, un détecteur de truc qui puent (et qui collent aux poils de préférence) un ramasse miette et un klaxon  signalant ma présence quand je monte à cheval.

 

Chacune a son job. Longlette est chargée du transport des bagages, de la "comm" et de la vitesse de déplacement à savoir approximativement 5 km/h. Elle c'est également occupé de pourvoir nos logeurs en engrais 100% bio, totalement naturel à savoir de magnifiques crottins qui atterriront dans les tomates, fraisiers ou rosiers selon les cas. 

Longlette est ma jument de rando mais pas que. Nous nous baladons plus ou moins loin depuis 10 ans, nous participons à des TREC, des endurances, tournons en rond dans un bac à sable et parfois jouons avec des mikados (plus c'est haut et plus elle aime!!!! )

La page de présentation de Lonlon

 

Cracranette est investie de trois missions : ouvrir la marche, garde du corps et faire les yeux doux aux gens qu'elle croise se qu'elle fait à merveille. Elle est aussi très forte pour trouver de l'eau, mais cette fois c'est de la triche; c'est beaucoup trop fastoche avec le canal et les bacs à vaches qui ponctuent notre tracé. C'était nettement plus compliqué dans le Vercors ou la Drôme mais elle se débrouille vraiment très bien car elle est croisée loutre (ou truite) et ours.

la page de présentation de "super cracra"

 

Et mon boulot ? Lire la carte, engranger des souvenirs, profiter d'un rayon de soleil matinal et permettre à toute l'équipe d'arriver à bonne destination avec la meilleure forme possible et après avoir fait de multiples rencontres toutes plus enrichissantes les unes que les autres.


04/08/2013
0 Poster un commentaire

La rando : partie 2

Voici la suite de se petit abécédaire

 

  • M : Comme Moustique. Nous ferons leurs dinez à plusieurs reprises. Ils étaient tout petit mais particulièrement agressifs.
  • M : Comme Mérandier qui sont les fabricants de tonneaux de la forêt de Tronçais.
  • M : Comme Manouche qui m'obligeront à déménager de mon campement à Dun sur auron, se qui aura pour point positif de me faire rencontrer un couple dont la dame avait vécu en Afrique et dont le yeux pétillent quand elle parlait d’Abidjan

 

  • N : Comme Notre Dame d'Orsan que je visiterai  au J-1. J'y ai été parfaitement accueillis malgré mon "mode de transport"  inhabituel. L'entrée est cher mais le lieux mérite d'être visité au moins une fois.

IMG_2367.JPG

 

 

  • O: Comme Orage de l'étang de Pondy et au J-1. Lors du premier j'étais sous la tente et il ne fut pas bien fort contrairement au second où j'étais bien contente d'avoir un toit sur la tête car il a plut à seaux

 

  • P : Comme l'étang du Pondy. Un lieu sublime ou je n'avais pas d'autre possibilité que d'y rester malgré une étape plus courte que d'habitude. J'assisterai à un concert privé de grenouilles, la séance de pêche de hérons, la rencontre avec le garde pêche et un lever de soleil sublime.IMG_2056.JPG


     

 

P : Comme Piscine du J-1 comme le Jakousi. C'est pas une obligation mais ma fois c'est pas mal même si je préfère de loin une baignade dans un lac ou un étang comme au Pondy.IMG_2330.JPG

 

    • P comme Petit bonheur. Ils sont quotidiens, et mit bout à bout fond de bons souvenirs. Ils peuvent être des rencontres, des moments partagés, une pause dans un cerisier ou un simple rayon de soleil à travers les peupliers du canal du Berry

IMG_2089.JPG

 

  • P comme Pont Canal. Il enjambe le Cher et la partie trottoir n'est pas bien large. Il y a peu de marge car les sacoches prennent de la place sur le côté. Le bord n'est donc pas bien loin et accessoirement j'ai le vertige. Je regarde donc droit devant et fais complètement confiance à ma jument.

 

 IMG_2202.JPG

 

 

 

  • Q : Comme Quinoa. Une découverte gastronomique. Bof, bof. C'est sans doute meilleur correctement cuisine

 

  • R : Comme Ragondin. Un spécimen a mordu cracra à la fête des vieux métiers de Villars. Il y en as aussi beaucoup sur les bords du canal du Berry

 

  • S: Comme Sablière au pied du fleuve Cher vers Lételon. Les machines sont impressionnantes et je suis bien contente de passer un jour d'inactivité.IMG_2196.JPG

     

 

 

  • S : Comme Salicaires en fleurs sur les bords du canal du Berry

 

  • T : Comme Tour de France. Je dois impérativement éviter St Amand Montrond où je suis attendue pour un jour de repos le 12 juillet.
  • T : Comme Taons. Ils sont énorme en forêt de Tronçais et mesurent plusieurs cm de long. Longlette n'a pas d'autres solutions que de trotter pour leur échapper.

 

  • V : Comme Végébaume une pommade cicatrisante comme l'homéoplasmine.
  •  V : Comme Villars un petit village proche de St Etienne où se déroule une fête des métiers anciens. A la demande du maréchal je m'y rends avec Longlette. Au final, cette fête a été relativement déserte. La principale animation de la journée fut l'arrivée du ragondin et sa capture par les pompiers après qu'il ai mordu cracra
  • V: comme Vache. Le Berry est un pays avec beaucoup de vaches donc il y a des bacs un peu partout qui permettront d'abreuver toute l'équipe, de prélever de l'eau pour la lessive, la vaisselle ou même me laver.IMG_1992.JPG


     

  • W: Comme WW2 ma selle qui une fois de plus a parfaitement remplis son rôle et cette fois encore Longlette a un dos parfaitement intact malgré plus de 250 km parcourut avec une charge dépassant les 100 Kg.

 

  • Y : Comme Yorkshire de garde.... Efficace en plus, j'ai bien cru ne pas réussir à m'en séparer.IMG_2340.JPG


     

Z : Comme Zéphirine drouint un rosier que je j’apprécie particulièrement et qui a eu la gentillesse de m'attendre pour fleurir.


25/07/2013
0 Poster un commentaire

La rando : partie 1

Plutôt que de vous raconter la rando par le menu, jour par jour voir heure par heure voici plutôt les mots clefs de cette quinzaine à travers le Berry et l'Allier.Pour des raisons de lisibilité les mots seront classés par ordre alphabétique. Certaines lettres apparaitront plusieurs fois alors que d'autres n'y figureront pas.

Voici donc ces mots symbolisant le mieux cette randonnée.

Bonne lecture

 


 

  • A : Comme Afrique et même plus précisément Abidjan. Ce mot faisait briller les yeux de ma logeuse de Dun sur Auron. Elle y avait passé 20 ans et y avait installé des écoles.
  • A: Comme Autonomie. Je randonne toujours selon se principe. Je me débrouille toute seule, sans squatter mais en demandant au propriétaire des lieux son autorisation. La seule chose dont j'ai besoin c'est de l'eau pour la jument et pour moi.

 

  • B : Comme le Berrichon alias François mon logeur du départ et un grand voyageur. Plus de 20 ans à travers la France, en autonomie avec cheval de bât. Une mine de connaissance, toujours pret à partager. C'est aussi lui qui m'a donné un tracé "aux petits oignons", juste parfait avec tous les chemins, les lieux à aller voir, les possibilité de bivoic, les relais en cas de problèmes ...IMG_1978.JPG

     


     
  • B : comme Berry qui est la région que je traverserai durant ces 15 jours
  • B : comme Biafine. J'achète un GROS tube pour tartiner mon dos écrevisse qui chauffe un peu trop à mon gout. Se gros tube prend plein de place dans les sacoches mais diminuera très vite.
  • B: Comme Bouchure : Se sont les haies qui closent les prés. Elles sont typique de la région centre et permettaient aux "paysans" d'avoir du bois de chauffage car  l'origine le bois issus des forets leurs étaient interdit. Ces haies sont larges et dense. Elles empêchent les animaux de sortir tout en offrant le gite et le couvert a de la faune et de l'ombre aux randonneurs.IMG_2282.JPG

     

  • C : Comme Canal du Berry que j'ai suivis plusieurs jours. Il a servit de baignoire à cracra, de lieu de ravitaillement en eau pour Longlette, d'élevage à moustiques et fut très appréciable pour son ombre bienfaitrice en ces jours de grosse chaleur. C'est aussi en grande partie grâce à lui que j'ai traversé la ville de Bourges sans la moindre difficultés

IMG_1989.JPG

 

 

  • C : comme Cagnard à défaut de Canicule. On a eu chaud, trèèèèèèèèèèèèès chaud. Le thermomètre dépassait quotidiennement les 30°C à l'ombre. Le seul moyen d'y échapper fut de se lever tôt.

C : Comme Cracra ma garde du corps personnelle

IMG_1993.JPG

 

  • C : Comme Camping à St Bonnet les Tronçais. J'y ai été superbement accueillie avec un petit coin spécifiquement adapté pour les chevaux. J'y passerai 3 jours et j'en profiterai pour une découverte plus approfondie de cette superbe forêt et plusieurs baignades dans l'étang.IMG_2153.JPG


     

  • D : Comme Désiré. C'est le surnom d'une amie que j'ai vue à Bourges puis lors du défilé de l'équirando à Lignière
  • D : Comme le Défilé qui est un élément du weekend end final de l'équirando. Chaque équipe se déguise (ou pas) et défile en ville après avoir été présenté

 

    • E : Comme Etoile l’ânesse grands noir du Berry rencontrée en route. Elle et son propriétaire ont traversé la France à plusieurs reprises à pied. Là ils revenaient d'une nuit à la belle étoile avec des enfants qui avaient du rêve d’aventure pleins les yeux. J'aurai passé des heures à les écouter.IMG_2035.JPG

       

    • E comme Écluse. On en croisera pas loin d'une dizaine.Certaines sont en bon état et parfois fonctionnelles et d'autres sont des ruines inutilisables

IMG_2033.JPG

     

       IMG_2034.JPG

       

       

      F:  Comme Farges Alichan, petit village du centre de la France, sa boulangerie, son centre équestre et ses habitants. Je verrai dorénavant cette aire d'autoroute complètement différent car j'y ai passé un moment et fait des rencontres qui resteront dans ma mémoireIMG_2258.JPG

       

      IMG_2266.JPG

      • F: Comme Fauteuil (à Farges Allichan justement) qui m'a prit en otage aidé par Morphé, à l'ombre dans un lieu et avec des hôtes que je n'oublierai pas

       

      • G : Comme Garde pêche de l'étang du Pondy. Un puits de savoir sur la faune et plus particulièrement les oiseaux. Une belle rencontre
      • G : Comme Gourde. 1.5 litre à peine suffisant durant ces jours de grande chaleur

       

      • H : Comme Hérons. j'en verrai plusieurs soit sur le canal soit à l'étang du Pondy
      • H : Comme Homéoplasmine à la fois pour mes petits bobos dus aux moustiques et pour ceux de longlette comme le frottement du licol ou du boudin suite à un chargement trop rapide un soir

       

      • I : Comme Ischions, la partie de mon anatomie que Longlette incruste dans la selle quand elle trottine pour échapper aux piqures de taons OGM de la forêt de Tronçais ou pour faire la belle lors du défilé

       

      • J : Comme Jakousi  du gîte du dernier soir alors que l'orage gronde. C'était la première fois que je passais une soirée en gîte depuis pas loin de 10 ans que je randonne et se fût une bonne découverte.IMG_2329.JPG


         

      • K comme Kidnapping et par un fauteuil en plus..... Le dit fauteuil m'accueille pour de la lecture et me kidnappe rapidement avec l'aide de Morphé. Résultat : au lieu d'un café et d'un repas je passerai la journée et la nuit chez des hôtes délicieux et dans un superbe lieux à Farges allichant. Une vrai belle rencontre. 

        

      • L : Comme Longlette ma collègue de rando qui partage ces moments avec moi depuis maintenant 10 ans. Génialissime quand un porte chars décharge un engin à chenilles juste sous son nez et à mettre en lasagne lors du défilé à Lignière où elle trottine, piaffe ou monte le Q histoire de montrer que NON un cheval de rando n'est pas forcément un gros "dondon" incapable de toute réaction. Je râle mais j'en changerai pour rien au monde 

      IMG_2068.JPG

       

      • L : Comme LIgnière mon objectif à terme de ces 15 jours de rando puisque c'est le lieu du rassemblement final.IMG_2532.JPG

         

       

       

       la suite

       

       

       

       

       

       


      25/07/2013
      0 Poster un commentaire

      Le matériel pour cette randonné solitaire et autonome

      Voici le matériel emporté lors de ces 15 jours en solitaire et autonome. Le matériel est approximativement le même que les années précédentes.

       

      Le harnachement :

      La sellerie : -  Ma selle WW2 son collier de chasse, le tapis de selle de type vet-bed 

      - Le licol et sa longe de 5 mètres, le bitless et les rennes en corde munis de mousquetons, un second licol en corde roulé en boule au fond des fontes.

       

      - Bagagerie : Le moraillon et les fontes WW2 que je viens de réaliser ou "restaurer"  IMG_2040.JPG

       


                        

       Les sacoches  indépendantes que je viens de coudre

      Les deux demis sac à grains dans lequel je transporte les croquettes de cracra ou du linge. Ces sacs sont d'origine militaire suisse et sont originairement prévus pour porter le grain à l'avant de la selle. Ceux là sont coupés en deux, j'ai cousu un lien de fermeture et ajouté une doublure amovible et imperméable.

      Le sac spéléo étanche pour mon linge, la tente, le duvet et les piquets de clôture

       

      IMG_1980.JPG

       

      Les piquets étaient au départ hors du sac mais dès le second jour ils étaient dans le sac car passer la jambe sans se prendre dans les piquets était compliqué donc devenait dangereux

       

      Le matériel en détail:

      Le matériel de clôture : 6 piquets en fibre de verre coupés en deux qui sont rangés dans le sac spéléo, du ruban électrique rangé dans les fontes, l' électrificateur récemment réalisé, des isolateurs à visser et des isolateurs à placer sur des piquets ronds.

      IMG_2020.JPG

      Le bivouac du soir après montage de la clôture (l'électrificateur n'est branché que la nuit et en mon absence)

       

      En plus, j'ai emporté la longue corde de 15 mètres et son mousqueton. Elle permet soit de tendre une ligne d'attache entre deux arbres soit de mettre la jument à la longue corde lors d'une pause déjeuné par exemple.

      IMG_2062.JPG

      A l'étang du Pondy


      Dans le matériel spécifique j'ajouterai le seau en plastique souple, la pince à barbelé, le peson et la scie pliante.

       

      Pour le logement et le couchage : ma tente que je traine depuis plusieurs années (deux places avec abside), mon duvet, un oreiller gonflable et nouveauté de l'année un matelas gonflable termarest. Ce matériel est placé dans le boudin rouge avec le linge et les piquets de clôture.

       

      Dans les sacoches : soit 7 à 8 kg chacune

      - Pour les repas : La popote soit le réchaud à alcool et sa bouteille spécifique, 3 assiettes en plastique, deux bols souples, deux jeux de couverts, une boite comportant des produits frais, une boite de produits sec, une boite pour le petit déjeuné (avec dosettes de café, de sucre et de confiture) et une petite boite pour les produits laitiers (yaourt ou fromage sec)

      - Pour se laver : une trousse de toilette complète avec savon, shampoing et lessive bio (il m'arrive de me laver dans une rivière qu'il est inutile de polluer) de l'écran total le plus efficace possible, une serviette de toilette en micro fibre.

      - Pharmacie complète humaine, équine et canine et des chaussettes pour cracra ( contenu de la pharmacie )

      - Du matériel électrique avec chargeur de portable, piles, électrificateur de clôture, frontale, loupiote rouge pour une bonne visibilité les jours de brouillard.

      - La traditionnelle " boite à ça peut " à laquelle j'ai ajouté du matériel de bourrellerie et du cuir.

       

      Dans les demis sacs à grain : maximum 2 kg chacun

      Les croquettes de cracra et mon linge sale. Ils sont fixés sous les sacoches avec des lanières cousues spécialement. Puis, la seconde semaine le matelas gonflant termarest dans sa housse doublé d'un sac poubelle.

       

      Dans les fontes : maimum 2 kg chacune

      Le ruban électrique, l'étrille, la brosse, le cure pied, la gourde, mon chapeau de toile, l'écran total, le PQ, un petit marteau et une petite pelle de jardin permettant de ramasser les crottins, le pique nique du midi ou quelque chose de facile à manger comme un fruit.

       

      Dans le boudin : environ 4 Kg

      La tente, les piquets de clôture, mon duvet, l’oreiller gonflable et du linge


      24/07/2013
      1 Poster un commentaire

      Tracé équirando 2013

      Voici le tracé que je m'apprête à suivre d'ici une quinzaine de jours. Se sera un retour aux sources car je repars comme je l'ai longtemps fais : en solitaire avec Longlette et Cracra.

      Rémi me déposera au départ du côté de Bourges chez l'ami Françaois et viendra me retrouver à l'arrivée. Entre temps il aura reprit le volant de son gros camion et gardera Terry avec lui.

      Le départ est prévu le 7 juillet avec une arrivée à Lignière le 17-18 juillet soit à peine 10 jours de rando. Il est pas du tout impossible que je reparte au cours de l'été, soit vers Cunlhat et Ambert soit vers la Haute Loire. Rien n'est calé, ça dépendra de mon humeur, du temps qu'il fera, de mon envie .....

      Trêve de blabla voici les tracés au 1/50 000. Je dis les car ils sont deux : une version courte : 170 km environ et une version plus longue qui passera par la forêt de Tronçait qui me fait envie depuis longtemps et que je me réjouissais de découvrir l'année dernière.

       


       

       

      La version "courte"

      carte1.pdf

      carte2.pdf

       -carte3.pdf

      carte4.pdf

      carte5.pdf

      carte6.pdf

      carte7.pdf

      carte8.pdf

       


       

       

      et la "rallonge"

      tron--ais1.pdf

      tron--ais2.pdf

      tron--ais3.pdftron--ais4.pdf


      28/06/2013
      0 Poster un commentaire


      Recherche

      Vous recherchez ? :