les-cavaliers-du-Haut-Forez

les-cavaliers-du-Haut-Forez

Revue de détail : le massif du lila fin juin.

Chaque jour ou presque s'ouvre une nouvelle rose malgré la chaleur qui règne même ici en montagne.

Nous avons dépassé les 30° en juin, enchainé les orages et même subit de beaux grélons qui ont transformés le capot du camion chevaux en tôle ondulée et fait de gros trous dans les feuillages des hostas.

Mais bon, pas de gros dégats ou du moins pas irréversibles.

 

Le jardin, bien que petit, est planté de nombreux rosiers et si le bal des roses débute assez tard (mi juin) il ne fermera qu'avec les premières neiges.

Voici donc le massif juste en face de mon transat soit à peine plus de 4m²

A l'origine, il y a donc 8 ans, il y avait un énorme lilas que la neige a cassé il y a 3 ans et que j'ai progressivement accompagné d'arbustes, vivaces et bien évidemment de rosiers.

Etant dans la partie basse du jardin, il est accessible aux chiennes et est donc planté de végétaux simples et qui ne craignent pas une partie de jeu qui déborderait dans le massif.

 

La structure du massif est apportée par le lilas que j'ai progressivement taillé en transparence, deux houx tricolores, du buis, des carex, des bergenias et un tapis de vinca minor.

Des hélébores ont aussi été repiquées et accompagnent les primevères, narcisses et violettes au début du printemps.

Un peux plus tard au printemps, ce sont les iris, monnaies du papes et ancolies qui prennent le relais

 

Le massif fin mai.

 

 

 

Et en ce 24 juin au matin.

 

Quand on rentre dans le détail, on voit trois gros géraniums vivaces

 

L'énorme géranium pratensis brookside

 

Il devrait théoriquement mesurer 40 cm de haut. Oui mais ça c'est la théorie. Ici il fait un bon mètre cube. 1 m de large par 1 m de haut. Il est bleu-mauve veiné de violet et fleurit tout l'été jusqu'à l'automne. Il se mèle au buis et sert de support aux fines tiges du rosier Clotilde Soupert.

 

Toujours dans les géraniums (en provenance directe des pépinières du morvan) le géranium cantabriense

 

Un petit tapissant, pas pénible pour deux sous. Il fleurit encore et encore, se ballade au pied des autres végétaux et ne creint pas le froid. Quand aux traversées canines .... Même pas peur

 

Le troisième génariums est hyper présent au jardin, il se sème et se resème, s'hybride et fleurit tout l'été

C'est le geranium endresii

 

Il s'hybride tout seul et forme des masses de fleurs plus ou moins veinées ou foncées, plus ou moins rose aussi.

Il est en fleurs tant qu'il ne neige pas et quand il est fané, un coup de cisiaille et il repart.

C'est vraiment le bouche trou idéal car en plus, il s'arrache tout seul.

 

Sur la droite du massif, au pied du rosier rugueux Pink Grootendorst, l'astrante

 

Ce qui va faire rager les seeds lovers c'est qu'elle se sème et se resème sans que j'intervienne. Pour une fois, mon climat montagnard est un avantage. Elles ont besoin de froid et de neige pour germer.

 

 

Mais les stars du massif, ce sont les rosiers. Une dizaine en 4m².

 

Au fond à droite : Pink Grootendorst

 

Un rugueux ancien qui ici mesure 1,5 m de haut comme de large et muni d'aiguillons disuasif autant de la traversée canine que de l'approche du sécateur .....

Il est disponible en blanc ou en rose plus soutenu. Je ne lui ai jamais vue de maladie. Il est en fleurs tout l'été et forme des  bouquets de fleurs doubles en forme d'oeillets. Son seul défaut est l'abcence de parfum.

 

Son voisin imédiat , de l'autre côté du houx c'est Blanc Double de Coubert mais il n'est pas encore fleurit.

 

A l'autre extrémité du massif, lui coincé entre un houx, un hydrangea et le lila : Lavender dream

 

C'est un arbustif d'obtention assez récente. Etant à mi ombre, il a eu du mal a démarer mais est maintenant bien présent. Il est couvert de bouquets de fleurs roses plus ou moins teintées de lilas, parfumées jusqu'à l'automne.

La seule condition pour qu'il refleurisse, c'est de couper les fleurs fanées ou pourquoi pas, de faire des bouquets.

 

Sur sa gauche, emailloté dans uns structure de noisetier : Pergolèse

 

C'est un Portland acheté il y a plusieurs années à Bernadette Bonefoy à Saint Priest qui tire sa production de la collection de la roseraie de Berty. Je lui achete chaque année quelques rosiers et je n'ai pour l'instant pas été déçue. Pergolèse mesure 1,20 m de haut par un peux plus de 1,5 m de large car entortillé dans une structure qui me permet d'horizontaliser les tiges quand elles sont jeunes. Le rosier est légèrement remontant et surtout, divinement parfumé

 

 

Sa voisine commence juste à s'ouvrir. Elle porte le nom imprononsable de konigin von danemark

 

 

C'est une bouture du jardin de voisins. Il est aussi beau que piquant, pire que du barbelé .....

Il a maintenant 4 ans et fleurit généreusement. Les fleurs sont très grosses, d'un beau rose pâle et très parfumées. Il n'est pas remontant mais son feuillage bleuté prends le relais des fleurs.

 

Le premier plan du massif est assuré par des rosiers provenants majoritairement de la pépinière de Francia Thauvin :  http://www.rosier-pepiniere.com/

Tous ne sont pas encore en fleurs mais couverts de boutons.

Parmis ceux qui s'ouvrent juste il y a Clautilde Soupert

 

 

Il s'ouvre blanc puis se teinte de rose. C'est un polyentha qui mesure un peux plus de 50 cm de haut. Il a un port tout en légèreté et se faufille entre les autres rosiers. Il est en fleurs tout l'été et je le coupe régulièrement pour le mettre en bouquets.

 

Parmis les rosiers qui ne sont pas encore fleurit, mais pleins de boutons, il reste Lovely Fairy que j'avais repéré sur le Blog de Lydie https://cagouillesgarden.blogspot.fr/2014/09/the-fairy-lovely-fairy-et-knirps.html, Cornet, Jet Set et Mauve. Blanc double de Coubert devrait lui aussi pas tarder à s'ouvrir.

Je vous les présenterai quand ils seront en fleurs.

 

Passez une bonne journée et profitez de la clémence de cette journée car les températures ont bien baissé.

Moi, je vais aller m'occuper du suivi de mes clôtures car je viens de récupérer des prés et comme ils n'ont pas été mangés depuis un ou deux ans, il y a du boulot.

 

A bientôt

 

 

Hélène

 



24/06/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 111 autres membres