les-cavaliers-du-Haut-Forez

les-cavaliers-du-Haut-Forez

Connaitre son type de sol 1/2 : Profil et analyse de la texture d'un sol

Maintenant que vous connaissez les différents éléments d'un sol, on va pouvoir s'occuper de la façon dont les éléments sont organisés.  J'ai divisé le document en deux parties car même si il est illustré, c'est un des plus long ....

 

Dans cette première partie, le profil du sol (l'organisation des différentes couches) et la texture du sol.

 

Dans la seconde partie : le test du boudin (a plasticité du sol) et les plantes indicatrices


 

Comme vu dans le précédent document, un sol se détermine par sa composition, par la proportion de chacun des éléments qui le constituent et par leurs épaisseurs.

Il existe principalement 6 méthodes permettant de connaitre le type de sol auquel on a à faire :

  • l'analyse chimique en laboratoire
  • le profil de sol
  • l'étude de la texture
  • le test du boudina
  • La recherche du pH
  • l'étude de la flore en place (on parle de plantes bio-indicatrices)

 

I. LE PROFIL DE SOL :

Un sol est un élément vivant (voir cour sur la formation de la matière organique et sa fonction) qui évolue avec le temps.

Tout les sols ont pour point de départ une roche, sur laquelle une litière végétale c'est déposé. Le climat, les sucs des racines des végétaux, la litière, les différents habitants .... ont progressivement modifié cette roche mère pour aboutir au sol en place. Ce sol peut évoluer de différentes manières en fonction des méthodes culturales et de la végétation en place. Un boisement de douglas acidifiera un sol qui perdra progressivement sa fertilité alors que des apports de compost amélioreront la vie du sol d'une prairie sur-pâturée.

 

Lien vers la formation d'un sol  La formation d'un sol en vidéo : 

 

 

Une première façon de connaitre son type de sol est donc de s'armer d'une bêche ou d'une mini pelle et creuser le plus profondément possible jusqu'à la roche mère. On effectue une "tranche" la plus nette possible afin de bien voir les différentes couches, la profondeur des racines, la présence de bestioles (vers de terre, larves, trous de taupes, cloportes .....)

 

De manière générale, un sol s'organise ainsi.

 

 

Faire un profil de sol permet de connaitre l'épaisseur utilisable par les racines, la proportion de sol fertile, l'épaisseur de la litière, sa capacité à retenir l'eau, la présence de galeries  ....

 

 

 

II.  L'ETUDE DE LA TEXTURE

Comme vu dans les documents précédent, un sol est composé de matière organique, d'air, d'eau et d'éléments minéraux. L'organisation s'étudie par le profil de sol vu au dessus. L'analyse de la texture a pour objectif de déterminer les éléments minéraux en place, leurs proportions et la quantité de matière organique assimilable par les végétaux (l'humus)

 

Il faut :

  • un échantillon de sol de la couche qu'on désire étudier. En général on choisit celle de surface ou des 20 premiers cm du sol car la plus fertile (la terre des taupes est parfaite).
  • de l'eau
  • un contenant le plus volumineux possible, transparent, à parois lisses, parallèles et un bouchon (un bocal de confiture ou certaines bouteilles d'eau)
  • un outil de mesure assez précis
  • une calculatrice pour faire une règle de trois
  • un triangle des textures (mais ce n'est pas une obligation)

 

Méthode :

On prend l'échantillon de sol (le plus possible) que l'on place dans le récipient. On ajoute de l'eau, on secoue pour faire de la boue, et on ajoute le plus d'eau possible pour faire "de la soupe complètement liquide".

 

Puis, on laisse reposer au moins une journée sans toucher le contenant.

 

Les éléments du sol se sont désolidarisés les uns des autres grâce à l'action de l'eau et le fait de secouer le récipient. Avec la gravité et en fonction de leurs poids, ils retombent progressivement en forment des couches uniformes

 

 

On s'arme ensuite de son outil de mesure (on mesure chaque épaisseur séparément et l'épaisseur totale), de sa calculatrice et de sa formule magique qui permet de convertir des cm en pourcentages.

 

  • % de sables = (Hauteur de sables X 100)/ hauteur Total
  • % de limons = (Hauteur de limons X 100)/ hauteur Total
  • % d’argiles = (Hauteur de argiles X 100)/ hauteur Total

 

 Exemple

 

 

On utilise ensuite un outil appelé triangle des textures. Il en existe deux variante mais la plus simple d'utilisation est celle ci (on les trouve très facilement sur le net)

 

 

En partant des repères, on trace des lignes parallèles aux côtés du triangle. Le point de jonction des trois lignes indique la texture.

 

 

 

  • Un sol argileux sera fertile (voir le rôle de colloïde du sol dans le cour précédent), collant et gorgé d'eau en hiver et très sec en été (comme une éponge)

 

 

  • Un sol sableux sera très drainant, retenant mal l'eau et la matière organique mais se réchauffant rapidement au printemps

 

  • Un sol limoneux sera fertile et léger avec les mêmes tendances que le sol argileux en cas de pluie (on parle de battance quand il y a formation de flaques en surface avec un sol sec juste en dessous)

 

Un sol dit équilibré aura approximativement la composition suivante :

  • Argile 15 à 25%
  • Limons 30 à 35%
  • Sable 40 à 50%

 


Cette partie du cours est normalement complétée par la réalisation de profils à différents endroits du parc de l'école (3 Ha) et des analyses de texture de sols en parallèle afin de connaitre les différentes épaisseurs des matériaux et les identifier. 

 

Comme l'avez lu, c'est ultra simple, le plus  compliqué est de calculer les pourcentages.

En faisant ce type d'analyse vous verrez la capacité du sol a retenir l'eau, la cantité d'argile présente et aurez une première vision de votre sol.

 

 

 



10/04/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 146 autres membres