les-cavaliers-du-Haut-Forez

les-cavaliers-du-Haut-Forez

D'or j'adore

Le jardin est passé à l'or en moins d'un week end. Les quelques matins de gel ne doivent pas y être complètement étranger.

Mais avant le jardin, je voulais vous faire profiter du point de vue que je contemple chaque matin. Je peu passer des heures plantée devant à regarder. Au fond, la dentelle c'est la chaîne des écrins. Le Mont Blanc est lui caché juste derrière les nuages

C'était vendredi matin entre 7h20 et 7h40

IMG_5387.jpg


IMG_5388.jpg


IMG_5389.jpg


IMG_5393.jpg


IMG_5394.jpg

 

Au prés des juju c'était pas mal non plus.

1.jpg

 

C'est moins bien quand je rentre le soir car il fait complètement noir, ce qui m’empêche de profiter du jardin.

Voilà donc à quoi il ressemble en ce samedi matin, sous le soleil.

 

pan jardin du bas.jpg

Le jardin du bas et son nouveau massif sur la droite. La grande bâche est là pour protéger le plancher de l'étage en attendant l'arrivée de fenêtres et du balcon forezien. Le poële mexicain est pour l'instant couvert d'un seau pour lui éviter l'humidité. Il rentrera au RDC de la grange dès qu'on lui aura trouvé une place.

 

2.jpg

Après avoir passé le petit portillon le long du four à pain (juste derrière le poële mexicain) on longe la maison et le massif dit du four à pain et on arrive au jardin du haut.

 

pan depuis le banc.jpg

La vue depuis le banc dans le jardin du haut


pan j du haut.jpg

Et la vue depuis la porte fenêtre.

 

Et quand on rentre dans le détail on peu remarquer qu'il y a encore quelques fleurs qui sont encore présentes mise en valeur par l'or des feuillages

27.jpg

Hydrangea petiolaris, Mahonia aquifolium qui débute sa floraison parfumée, evonymus compactum, epimédium et notre totem familial
 
10.jpg 11.jpg
Pas bien loin, une association qui me fais penser au jardin de Ticia : du sédum, de la coquelourde, de l'ékinops et au pied l'andormeda a feuillage persistant et qui fleurira en clochettes roses au printemps


13.jpg 26.jpg
Penstémon, armoise, calamintha et scabieuses : ça aussi c'est pas mal.

 

Et puis toujours dans le jardin du haut, il y a le coin du cornus kousa et de l'hydrangea qui commence à prendre de la maturité et cette année, le malus everest juste derrière est couvert de pommes
28.jpg

Le jardin du bas, n'est pas en restes lui non plus. Le berberis du nouveau massif passe à l'orange vif

21.jpg

 

Alors que le rosier Blanc double de coubert et le cerisier juste en face sont vêtu d'or

29.jpg 30.jpg

 

J'espère que le froid va encore patienter un peu car il en reste deux qui n'ont pas encore participé au spectacle : ce sont le cotinus pourpre planté devant la façade et qui atteint le premier étage et le liquidambar de l'entrée qui est bien repartit alors que la neige de novembre de l'année dernière l'avait diminué de plus de la moitié

 

17.jpg

Il devrait virer à l'orange vif, entre nuances et transparences




22/11/2014
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 146 autres membres