les-cavaliers-du-Haut-Forez

les-cavaliers-du-Haut-Forez

Géraniums phaeum, les pourpres

Il me semblait que la dame de la météo a dit qu'il ferai beau aujourd'hui.

28 degrés et soleil normalement

 

Et bien il pleut, il y a du vent et on est bien loin des 28 degrés annoncés.

Donc, au lieu de monter Bohême, voilà la suite des géraniums phaeum présents au jardin.

 

Les fleurs sont très très proches et pour moi, sans le feuillage, impossible de les distinguer.

 

Voici le premier arrivé au jardin G.P. Somobor qui se resème généreusement et prend beaucoup de volume. Lui est facile à reconnaitre car il a une macule sur les feuilles

 

 

Un autre facile à reconnaitre grâce à son feuillage. Hyper lumineux, pafait pour animer l'ombre il devient volumineux même si il pousse dans les pieds d'Albertine, complètement à l'ombre. Les fleurs ont une pointe de rouge supplémentaire mais c'est vraiment pas flagrant. Il n'y a pas deux feuilles identiques.

G. P Springtime

 

 

 

En voilà un qui pour moi est impossible à distinguer des copains, ou presque. Un peux plus sombre, presque noir. Le feuillage est vert sans macules

G.P. Mourning Widow

 

 Auquel il faut ajouter G.P Raven qui lui a une pointe de violet  mais qui n'est pas encore en fleurs.

 



26/05/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 124 autres membres