les-cavaliers-du-Haut-Forez

les-cavaliers-du-Haut-Forez

Un samedi bien blanc

L'hiver est arrivée avec un peux d'avance et la montagne a revétu son manteau blanc depuis une semaine.

Jusqu'à 50 cm dans le jardin qui ont partiellement fondu avant qu'une seconde couche ne vienne s'ajouter aujourd'hui.

 

Comme tout les jours, je suis descendue voir les juments aux Bruneles. Le blanc recouvrait également le sol même si l'altitude y est nettement inférieure. La route n'étant pas déneigée, la voiture restera en haut  car il y a sous la neige une fine pélicule de glace et le chemin du prés est de toute façon inacessible avec la voiture.

 

 

 

 

Comme tout les jours, je suis attendue avec impatience. C'est l'heure du ptit dej

 

  

Mais contrairement à chaque matin, j'ai du temps. J'en profite pour démarer le tracteur, mettre du foin puis continuer mon opération de décapage de la boue qui entoure l'abri. Le but est de la remplacer par de la tuile pillée une fois que j'aurai enlevé cette boue glissante pour les juemnts.

 

 

 

J'y passerai deux bonnes heures entrecoupées de nombreuses averses de neige

 

 

J'ai bien fais de laisser la voiture "en haut" car l'épaisseur du manteau n'a fait qu'augmenter pendant que j'étais avec les juments.

Une fois de nouveau à la maison et le poele en action, j'ai profité d'un rayon de soleil pour aller me ballader avec les poilues en savourant particulièrement ce moment car l'année dernière, à cette période, j'étais sur mes béquilles et il m'était alors impossible de mettre le nez dehors.

 

  

 

Ma tasse de thé fumante en rentrant était bien méritée.

 

Et demain ?

Rebelotte sauf que comme la tempête est annoncée avec un sol verglassé, je vais attendre l'après midi pour descendre Il semble que j'ai du boulot

 

 

Passez une bonne soirée et faites comme Pastille, restez au chaud

 

Hélène

 



09/12/2017
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 124 autres membres